Les 300 plus riches de suisse

55. Peter Spuhler

Fortune
1 à 5 mds
Secteur(s)
Industrie, Machines, Transports, Véhicules ferroviaires
Evolution
En hausse
Nationalité(s)
Suisse
Résidence princ.
D-CH (hors ZH/BE), TG

Pour Peter Spuhler, l’argent est un simple moyen. Sur le milliard et demi que lui a valu l’entrée en bourse (IPO) de Stadler Rail, il en a réinvesti un tiers pour ses participations dans Stadler, Rieter, Autoneum et le constructeur de véhicules communaux Aebi-Schmidt. Il entend investir un milliard dans des locomotives par le biais de la société de leasing European Loc Pool (ELP) et les louer à des sociétés de chemin de fer et de logistique. Stadler construit elle-même des locomotives et le leasing peut être une porte d’entrée vers des entreprises ferroviaires nationales à court d’argent.

L’IPO aura été l’occasion de publier pour la première fois des chiffres de bénéfices. Au premier semestre, sur un chiffre d’affaires de 1,1 milliard, il est resté un profit net de 28 millions (à noter que le second semestre est en général meilleur). Pour l’ensemble de l’année, on s’attend à des ventes nettes de 3,5 milliards de francs et à une marge EBIT de 7%. Dans un contexte compétitif, Peter Spuhler mise sur la croissance. Au milieu de l’année, son carnet de commandes s’élevait à un niveau record de 14,4 milliards de francs. Quelque 10 500 salariés s’activent sur sept sites de production et 40 centres de services. Une coentreprise avec un constructeur de véhicules ferroviaires indonésien lui permet de prendre pied en Asie du Sud-Est.

Stadler propose une large palette de produits: trains complets, compositions urbaines, locomotives, produits sur mesure. Il est en outre leader mondial en matière de véhicules à crémaillère.

Whatsapp

Découvrir d'autres profils

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."