Les 300 plus riches de suisse

142. Urs Schwarzenbach

Fortune
1 à 5 mds
Secteur(s)
Culture, Art, Immobilier, Tourisme, Hôtellerie
Evolution
Stable
Nationalité(s)
Suisse
Résidence princ.
ZH

Le patrimoine artistique d’Urs Schwarzenbach, 71 ans, comprendrait 2400 tableaux, 500 sculptures et 1200 meubles. Il lui est devenu fatal depuis que la douane l’a pincé en 2012 au terminal des jets privés de Zurich-Kloten avec des œuvres non déclarées. Sans parler d’impôts supplémentaires pour son activité de marchand d’art. L’administration pense que le milliardaire est entièrement imposable à Zurich et le Canton lui réclame 270 millions de francs.

Les dernières sentences ont été prononcées dans le cadre de son activité de courtier en devises. Des révélations sur des spéculations ont été mises au jour dans d’autres affaires jugées. Par le biais d’une société offshore sise au Liberia, pas moins de 3 milliards de francs auraient afflué dans les caisses de Schwarzenbach entre 2005 et 2013. Cet argent ne lui appartiendrait pas, il en tirerait bien davantage de son activité de bookmaker dans les courses de chevaux. Le propriétaire de l’Hôtel Dolder Grand aurait agi au nom d’un tiers. Le nom de cette personne a été caviardé dans le jugement, mais des rumeurs se font insistantes: un site financier évoque le sultan de Brunei. L’un des plus riches monarques de la planète ne serait pas seulement derrière les paris sur les chevaux mais derrière toute la fortune de Schwarzenbach. Cette rumeur s’explique sans doute par les liens entre Urs Schwarzenbach et l’avocat Urs Kohli, qui s’est vanté de compter aussi bien le sultan que l’homme d’affaires parmi ses clients.

Whatsapp

Découvrir d'autres profils

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."