Bilan

Annuler ses vacances à cause du coronavirus: remboursé?

Dans un contexte mondial incertain et rythmé par l'évolution du coronavirus, partir en vacances est devenu un véritable casse-tête. Décisive, la question du remboursement peut faire pencher la balance vers un départ ou non. Voici un tour d'horizon des cas de figure.

Le départ en vacances se fait plus difficilement.

Crédits: Pixabay

1. Vous souhaitez annuler votre voyage en Chine

Les assurances voyages suivent scrupuleusement les annonces des instances officielles pour tout remboursement. Lors d'une épidémie, seules les zones déconseillées par ces autorités, type Office fédéral de la santé publique (OFSP), sont alors couvertes. A l'heure où nous parlons, seuls les voyages vers Wuhan, en Chine, sont jugés à risque officiellement. De ce fait, les frais engendrés pour la région de Wuhan seront pris en charge. Le reste de la Chine ou des pays asiatiques ne sont pas compris. 

2. Vous souhaitez annuler un voyage vers un autre pays que la Chine

Si vous avez lu le point 1, vous l'aurez compris, les assurances ne sont pas tenues de verser un dédommagement. 

3. Votre vol a été annulé

Si vous deviez vous rendre dans un pays touché par le coronavirus mais que votre vol n'a pas pu décoller, dans ce cas-là, la compagnie aérienne doit vous rembourser votre billet d'avion. Vous ne pourrez cependant pas vous retourner vers eux pour des frais d'hôtel etc car il s'agit de circonstances extraordinaires. 

Certaines compagnies sont néanmoins plus flexibles que d'autres. Swiss a choisi de réduire les capacités sur ses lignes court-courriers de 20% et de 10% sur les lignes long-courriers. De plus, Swiss biffe temporairement et sous conditions les frais appliqués aux modifications de réservation. La mesure s'appliquera jusqu'à fin mars aux billets réservés avant le 5 mars pour un départ prévu jusqu'au 30 avril. British Airways et American Airlines ont quant à eux annoncé qu'aucun frais ne serait facturé pour les modifications de réservations jusqu'au lundi 16 mars.

4. Vous ne souhaitez plus prendre l'avion par peur

Si vous avez peur d'être contaminé et que vous ne souhaitez plus voyager par avion par crainte, les frais sont à votre charge car il s'agit de votre propre décision. 

5. Vous ne souhaitez plus prendre le train par peur

Si vous allez en Italie ou dans une zone à risque, les CFF se sont engagés à entrer en matière sur un remboursement des billets. 

6. Vous souhaitez annuler votre voyage à forfait

Plusieurs agences ont déjà annoncé assouplir leurs règles d'annulation. Néanmoins, à moins que ce ne soit le Tour operator qui n'annule, vous risquez de ne pas être remboursé.

Bilan.ch

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."