Bilan

Association: le cap entre bénévolat et profession

Créer une association est une chose, la faire vivre en est une autre. Plusieurs entités ont pour mission d’aider les présidents à suivre le bon chemin: celui des comptes sains et d’un bon fonctionnement.

Crédits: DR

Problèmes personnels, mauvaise gestion de la trésorerie ou encore planification bancale: les associations souffrent parfois de maux qui sont difficiles à guérir. Le statut juridique des associations est spécial en Suisse. Surtout, il permet de créer une entité rapidement et simplement. Il suffit de deux personnes pour qu’elle soit capable d’exister. Le site de la Confédération est très clair: “Le capital constitutif n'est pas nécessaire. La création résulte d'une assemblée constitutive qui valide les statuts et nomme les membres du comité, ainsi que l'organe de révision. Les organes requis sont l'assemblée générale et le conseil de l'association (au moins un membre).”

Les défis qui suivent sont par contre très compliqués. C’est pourquoi Sonya Martin Pfister, fondatrice de Booster Bridge, a rédigé un guide. Le document institulé Comment gérer avec succès votre organisation sociale ou culturelle explique les pièges à éviter ainsi que la marche à suivre pour créer des bases saines et solides. La coach a décidé de s’axer sur ce public précisément car elle y a vu un besoin. “J’ai enseigné le management de projets sociaux, culturels ou encore sportifs” raconte-t-elle.

Trésoreries et conflits

Certaines associations rencontrent des problèmes assez communs. Tout le monde n’a pas le temps, les moyens ou la force de réaliser un travail irréprochable dans son association. “Il y a des personnes qui en font trop pas forcément là où il faut mettre les forces” raconte Sonya Martin Pfister. Que ce soit dans le culturel, le sportif ou l’entraide, il y a un beaucoup de travail à faire pour mettre en place une structure efficace et stable.

Sonya Martin Pfister. Crédits: Jo Simoes.

Des sites comme Bénévolat Vaud proposent également des outils pour ceux qui veulent se former. “On l'oublie parfois, une association est une personne morale de droit privé comme l'est une fondation, une société à responsabilité limitée ou encore une société en nom propre. A ce titre, l'association est notamment tenue d'être déclarée auprès de l'office des impôts pour les personnes morales de son canton et donc soumise à l'impôt sur le revenu et la fortune”, lit-on sur le site.

Il parle aussi des sources de financement à trouver. Internes ou externes: elles assurent la pérennité des associations. “Quand on voit les discussions autour du budget de la Fête des Vignerons, on se rend compte que cela doit être géré comme une entreprise” affirme Sonya Martin Pfister.

100’000 associations: se distinguer ?

Selon vitamine B, une plateforme du Pour-cent culturel Migros, il existe près de 100’000 associations en Suisse. Le but était de créer un centre de compétences pour les associations.

Les apports pour la Suisse romande sont limités, puisque le site internet précise que “Notre soutien est destiné avant tout à la Suisse alémanique. En français, nous proposons une page d’information regroupant les différentes offres et activités existant en Suisse romande ainsi que des liens utiles.”

Garciarebecca1
Rebecca Garcia

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Rebecca Garcia a tout juste connu la connexion internet coupée à chaque téléphone. Elle a grandi avec la digitalisation, l’innovation et Claire Chazal. Elle fait ses premiers pas en journalisme sportif, avant de bifurquer par hasard vers la radio. Elle commence et termine ensuite son Master en journalisme et communication dans son canton de Neuchâtel, qu’elle représente (plus ou moins) fièrement à l’aide de son accent. Grâce à ses études, elle découvre durant 2 mois le quotidien d’une télévision locale, à travers un stage à Canal 9.

A Bilan depuis 2018, en tant que rédactrice web et vidéo, elle s’intéresse particulièrement aux nouvelles technologies, aux sujets de société, au business du sport et aux jeux vidéo.

Du même auteur:

A chaque série Netflix son arôme de cannabis
Twitch: comment devenir riche et célèbre grâce aux jeux vidéo

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."