Bilan

Portes du Soleil: cinq hôtels tentent d’unir leurs forces

Dans la vallée d’Illiez, cinq hôtels projettent de coopérer pour réaliser des économies d’échelle afin de réaliser des gains qui seront réinvestis pour accroître leur attractivité.

La région des Dents du Midi veut promouvoir le versant suisse des Portes du Soleil.

Crédits: Keystone

L’esprit de clocher et de clan a longtemps freiné le développement touristique. Mais les temps changent. L’environnement économique et la concurrence devenant plus dure, ainsi que les changements d’habitude de la clientèle, ont vaincu les dernières résistances dans plusieurs régions.

C’est par exemple le cas dans la vallée d’Illiez qui s’étend sur le territoire des trois communes valaisannes de Troistorrents, Val d’Illiez et Champéry.

Un projet capital

Ce printemps, cinq hôtels ont décidé de coopérer pour répondre aux nombreux défis auxquels ils doivent faire face: le Beau-Séjour Art Boutique, le White, le Champoussin Lodge, le Communal et le Palladium.

«Beaucoup d'hôteliers font tout eux-mêmes. Même des choses que d'autres pourraient faire mieux», constate Urs Keiser, managing partner du bureau de consulting conim. Celui-ci est chargé de coacher la mise en œuvre de ce projet.

«De nombreux établissements gagnent trop peu d'argent pour investir de manière durable dans le développement de leurs produits et ne sont pas assez attrayants pour les clients. Cela s’explique notamment par une collaboration insuffisante», relève Urs Keiser.

«Ce projet de coopération est capital. Il doit permettre aux hôteliers de retrouver du temps afin qu’ils puissent davantage se consacrer à nos clients. C’est un besoin prioritaire», insiste Philippe Zurkirchen, propriétaire et directeur du Beau-Séjour Art Boutique.

Réduire les coûts

L’objectif de ces établissements de taille et de classification différentes est de réduire les coûts en tentant de mettre en commun un certain nombre de tâches. «Nous venons de nous réunir pour en discuter. Les domaines dans lesquels nous pourrions obtenir des synergies touchent à l’achat de mazout, à la centralisation de la buanderie, aux négociations des contrats d’assurances, au travail administratif voire au partage de collaborateurs», explique Per-Henrik Mansson, gérant de l’Hôtel-Restaurant le Communal.

La baisse de ces charges doit permettre d’améliorer le résultat d’exploitation de chaque établissement. Le propriétaire pourra ainsi réinvestir les gains obtenus pour accroître l’attractivité de son hôtel. «Un premier pas concret a été franchi avec le prochain engagement d’un manager commun chargé de gérer les réseaux sociaux et d’attirer une clientèle spécifique à chaque hôtel», se réjouit Per-Henrik Mansson.

Une collaboration à dupliquer

Les cinq hôtels peuvent aussi s’appuyer sur la structure Région Dents du Midi fondée entre autres par les communes, les hôteliers et les remontées mécaniques en été 2017. L’objectif de cette entreprise de services touristiques et de management touristique est de regrouper les forces afin de promouvoir les atouts et les produits de la région au niveau national et international.

«Avec les hôteliers, nous pourrions par exemple négocier un mandat de prestations en fonction de leurs besoins», relève son directeur Sébastien Epiney.

A l’origine de cette tentative de coopération: l’Association hôtelière du Valais (AHV). «Nous avons déjà une large expérience dans ce domaine avec une quinzaine de projets. Mais dans la Vallée d’Illiez, c’est la première fois que la collaboration ne repose pas seulement sur des hôteliers, mais comprend aussi d’autres acteurs», souligne Patrick Bérod, directeur de l’AHV. «Nous prévoyons, ajoute-t-il, de dupliquer ce projet-pilote dans la région Aletsch-Arena d’ici la fin de l’année.»

Jean Philippe Buchs
Jean-Philippe Buchs

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Journaliste à Bilan depuis 2005.
Auparavant: L'Hebdo (2000-2004), La Liberté (1990-1999).
Distinctions: Prix Jean Dumur 1998, Prix BZ du journalisme local

Du même auteur:

Comment l’Institut de Glion se développe en Gruyère
Le nouveau défi de Bernard Lehmann

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."