Bilan

Coronavirus: certains secteurs d'activité ont rouvert lundi en Suisse

Les clients ont profité de la réouverture de plusieurs magasins lundi, après six semaines de fermeture due au Covid-19. Cette première étape concerne les magasins de bricolage, jardineries, coiffeurs, cabinets médicaux, vétérinaires, salons de beauté et tatoueurs.

Lundi, quelques minutes après l'ouverture, de longues files d'attente se sont formées devant certains magasins de bricolage et de jardinage.

Crédits: Keystone

Les branches qui ont pu reprendre le travail ont chacune prévu des des plans de protection contre le coronavirus. A l'exemple des magasins d'alimentation, les bricos et jardineries misent sur l'entrée des clients au compte-gouttes, le respect des distances et le paiement par carte. Les caisses seront protégées d'une vitre en plexiglas.

Lundi, quelques minutes après l'ouverture, de longues files d'attente se sont formées devant certains magasins de bricolage. A Niederwangen, près de Berne, l'afflux a été tel que les responsables ont dû temporairement empêcher l'accès des voitures au parking.

La jardinerie de Noville, dans le chablais vaudois, a ouvert ses portes à 08h00. "A 07h00, les clients faisaient déjà la queue dans une ambiance bon enfant et en gardant leurs distances", rapporte en souriant le propriétaire Nicolas Brönnimann.

"Avec nos 3000-3500 m2 de surface, nous pouvons laisser entrer jusqu'à 300 personnes, mais nous nous sommes fixés 220 comme limite", explique le patron. Les caddies ont été numérotés pour faciliter le décompte et le nombre d'employés renforcé pour surveiller les achats. La gendarmerie est aussi passée pour jeter un il à la situation.

Masques de protection


Les coiffeurs rouvrent eux en deux étapes. Dans un premier temps, seule la moitié des places est disponible pour garantir une distance d'au moins deux mètres entre les employés. La réouverture complète suivra plus tard. Les personnes à risque sont exclues de la première phase.

Le coiffeur comme le client doivent porter un masque de protection. Pour les traitement du visage, le rasage ou la taille de la barbe, le coiffeur doit également porter une visière en plexiglas. Coiffuresuisse recommande aussi que le personnel soit muni de gants à usage unique et que chaque client reçoive une nouvelle cape, à usage unique ou lavable.

Chez le dentiste, les mesures d'hygiène déjà très strictes sont renforcées. Une attention est accordée aux personnes à risque et l'espace réorganisé dans la salle d'attente.

S'il faut mener son animal de compagnie chez le vétérinaire, il faut alors le remettre à l'extérieur du cabinet ou de la clinique, et le récupérer à la sortie.

L'Association suisse des tatoueurs professionnels (ASTP) demande pour sa part à ses membres de porter un masque de type FFP2, qui protège aussi bien le porteur que la personne en face. Le client devrait aussi en avoir un ou à tout le moins un masque chirurgical.

Mesures de distance


Pour les physiothérapeutes, leur association Physioswiss leur conseille le port du masque. Les clients devraient en faire de même, mais uniquement s'ils font partie d'un groupe à risque.

Au cabinet de physiothérapie Le Moulin à Sion, les thérapeutes ont officiellement rouvert en prenant garde aux nouvelles mesures sanitaires. Le site est suffisamment spacieux pour que les patients aient deux mètres de distance en cas d'attente, explique à Keystone-ATS Sébastien Buchard, l'un des quatre physiothérapeutes qui se partagent les lieux.

Ces derniers comptent désormais 45 minutes par personne afin de toujours garder au moins dix minutes de battement entre deux rendez-vous. Le temps de désinfecter ce qui doit l'être et d'éviter le plus possible les croisements. Dans cette optique, Le Moulin a aussi fait en sort qu'il y ait une entrée et une sortie.

Contactés la semaine dernière, plus de la moitié des patients de Sébastien Buchard ont voulu reprendre les traitements. "Certains ont préféré attendre encore un peu, estimant que leurs douleurs étaient supportables, d'autres doivent s'occuper de leurs enfants à la maison et ne peuvent se déplacer", détaille-t-il. Les personnes à risque restent chez elles.

En trois étapes


Le Conseil fédéral a décidé de sortir de la crise liée au Covid-19 en trois étapes. La prochaine phase est la réouverture de l'ensemble des commerces, des marchés et de l'école obligatoire le 11 mai.

Dans une troisième étape, prévue à partir du 8 juin, ce sont les écoles professionnelles et du secondaire II ainsi que les hautes écoles qui devraient rouvrir leurs portes. Les établissements de divertissement et de loisirs devraient également rouvrir. L'interdiction de rassemblement sera en outre assouplie.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."