Bilan

Coronavirus: des rédactions passent au travail à domicile

De nombreux journalistes de la rédaction du groupe Blick travaillent depuis lundi à domicile en raison du coronavirus. Cette décision a été prise pour protéger les rédacteurs contre une possible infection. Une mesure similaire est prise par l'agence de presse Keystone-ATS.

Le travail à domicile ne concerne environ que la moitié des collaborateurs, c'est-à-dire ceux qui n'ont pas besoin des infrastructures de la newsroom pour leurs activités.

Crédits: Keystone

La porte-parole du groupe de presse Ringier, dont fait partie le groupe Blick, a confirmé à Keystone-ATS l'information de la plateforme en ligne persoenlich.ch. La porte-parole du groupe de presse Ringier, dont fait partie le groupe Blick, a confirmé à Keystone-ATS l'information de la plateforme en ligne persoenlich.ch. Le travail à domicile ne concerne environ que la moitié des collaborateurs, c'est-à-dire ceux qui n'ont pas besoin des infrastructures de la newsroom pour leurs activités.

L'agence Keystone-ATS demande également à une partie de son personnel de travailler depuis la maison. A partir de mardi, une présence minimale sera maintenue à la rédaction centrale à Berne, dans les domaines du texte, de la photo et de la vidéo. Le reste des journalistes, y compris dans les régions, recourra au télétravail.

Le groupe TX, dont partie les médias de Tamedia, signale de son côté qu'il respecte strictement les recommandations de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Les différents départements peuvent décider s'ils vont au-delà de ces recommandations et dans quelle mesure.

Conférences téléphoniques


Le groupe ne tient plus d'événement majeur, a précisé le responsable de la communication de TX Andres Nitsch. Tous les événements internes et externes liés à la publication des résultats annuels ont été annulés le 10 mars. Ils ont été remplacés par des conférences téléphoniques. Toutes les visites guidées ont été supprimées pour le moment.

Chez CH Media, on déclare que toutes les mesures nécessaires seront mises en oeuvre «de manière pragmatique», «avec le sens des proportions et en consultation avec les supérieurs respectifs». La situation est constamment analysée et réévaluée, a souligné le chef de la communication Stefan Heini. La protection des employés est la priorité absolue.


L'agence Keystone-ATS demande également à une partie de son personnel de travailler depuis la maison. A partir de mardi, une présence minimale sera maintenue à la rédaction centrale à Berne, dans les domaines du texte, de la photo et de la vidéo. Le reste des journalistes, y compris dans les régions, recourra au télétravail.

Le groupe TX, dont partie les médias de Tamedia, signale de son côté qu'il respecte strictement les recommandations de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Les différents départements peuvent décider s'ils vont au-delà de ces recommandations et dans quelle mesure.

Conférences téléphoniques


Le groupe ne tient plus d'événement majeur, a précisé le responsable de la communication de TX Andres Nitsch. Tous les événements internes et externes liés à la publication des résultats annuels ont été annulés le 10 mars. Ils ont été remplacés par des conférences téléphoniques. Toutes les visites guidées ont été supprimées pour le moment.

Chez CH Media, on déclare que toutes les mesures nécessaires seront mises en oeuvre «de manière pragmatique», «avec le sens des proportions et en consultation avec les supérieurs respectifs». La situation est constamment analysée et réévaluée, a souligné le chef de la communication Stefan Heini. La protection des employés est la priorité absolue.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."