Bilan

Coronavirus en France: annulations en cascade de festivals culturels

Avignon, Eurockéennes ou encore Francofolies: la France se prépare à un été sans festivals, les annulations se multipliant mardi, après l'annonce d'Emmanuel Macron la veille interdisant les évènements avec un «public nombreux» jusqu'à mi-juillet en raison de la pandémie du coronavirus.

L'incertitude plane sur le report du festival de Cannes qui attire 40.000 professionnels et 200.000 spectateurs.

Crédits: AFP

Mardi après-midi, les organisateurs des Francofolies de la Rochelle, sur la côte Atlantique, ont annoncé annuler ce grand rendez-vous des musiques actuelles prévu du 10 au 14 juillet et qui avait réuni 150.000 festivaliers l'an dernier.

Plus tôt dans la matinée, ce sont les Eurockéennes, à Belfort (est), qui avaient renoncé.

«Les Eurockéennes n'auront pas lieu en 2020», ont écrit les organisateurs de ce festival prévu du 2 au 4 juillet, dans un communiqué.

Le groupe écossais Simple Minds, les Britanniques de Massiva Attack ou encore le Français DJ Snake faisaient partie des têtes d'affiche.

128.000 personnes y avaient assisté l'an dernier.

Les grands festivals de ce type renoncent les uns après les autres.

Le Main Square à Arras dans le nord (3-5 juillet, 115.000 spectateurs), ou encore les Nuits de Fourvière à Lyon (2-31 juillet, 190.000 spectateurs) ont aussi capitulé mardi.

D'autres n'avaient pas attendu l'intervention du chef de l'Etat lundi soir pour annuler, tels le Printemps de Bourges (200.000 spectateurs en 2019), qui devait se tenir fin avril, le Hellfest (juin, 180.000 spectateurs), le Lollapalooza (juillet, 95.000 spectateurs) et Solidays (juin, 228.000 spectateurs).

La musique n'est pas le seul art touché par les annulations: le festival d'Avignon, l'une des plus célèbres manifestations théâtrales au monde qui attire 700.000 visiteurs chaque mois de juillet n'aura lui non plus pas lieu en 2020.

Un grand point d'interrogation entoure désormais Cannes, un des festivals de cinéma les plus prestigieux au monde.

Mi-mars, les organisateurs avaient déjà tiré un trait sur ses dates initiales, du 12 au 23 mai. Mais ils travaillaient sur «plusieurs hypothèses», «dont la principale serait un simple report, à Cannes, fin juin - début juillet 2020».

Si on en reste à cette fenêtre, la manifestation attirant 40.000 professionnels et 200.000 spectateurs, ne se tiendra sans doute pas cette année.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."