Bilan

Coronavirus: les tpg réduisent leur offre de 40% à partir de lundi

Les Transports publics genevois (tpg) réduisent leur offre de plus de 40% à partir de lundi. Ils invitent leurs clients à se référer aux horaires en temps réel

Les tpg prient leurs clients qui doivent impérativement se déplacer de consulter avant chaque trajet les informations en temps réel sur les afficheurs de temps d'attente, les applications mobiles des tpg et le site internet www.tpg.ch.

Crédits: Keystone

Les tpg agissent en concertation avec les opérateurs suisses et l'Office fédéral des transports (OFT), indiquent-ils jeudi. Comme toutes les entreprises de transport suisses, ils font face à une baisse de la fréquentation et à des premiers problèmes de main-d'oeuvre (difficultés de passage de la frontière, gardes d'enfants, collaborateurs avec symptômes).

Horaire du samedi


L'horaire correspondra à celui du samedi, avec un renforcement ponctuel aux heures de pointe. Compte tenu de la fermeture partielle des douanes et du trafic important observé à plusieurs points de passage, plusieurs lignes sont interrompues, d'autres verront leur parcours modifié.

Les tpg ont par ailleurs pour objectif de maintenir la ligne 17 dans son intégralité entre Annemasse-Parc-Montessuit et Lancy-Pont-Rouge-Gare. Des perturbations sont cependant anticipées à la douane également.

Les tpg prient leurs clients qui doivent impérativement se déplacer de consulter avant chaque trajet les informations en temps réel sur les afficheurs de temps d'attente, les applications mobiles des tpg et le site internet www.tpg.ch. Selon l'évolution de la situation, différents scénarios de baisse supplémentaire pourraient être déployés, avertissent-ils.

300 conducteurs de moins


S'il est prématuré d'évaluer les pertes liées à la situation actuelle, la baisse de la fréquentation est évaluée entre 40% et 50% depuis le début de la semaine, a détaillé François Muttenz, porte-parole des tpg. Le besoin en personnel sera donc réduit de manière importante.

En temps normal, l'offre des tpg est assurée par environ 700 conducteurs quotidiennement durant la semaine. Celle prévue à partir de lundi nécessitera près de 300 conducteurs de moins.

Mesures pour le personnel


Suite au mécontentement des conducteurs estimant n'être pas assez isolés de la clientèle, des membres de la direction des Transports publics genevois (tpg) ont rencontré mercredi des représentants du syndicat SEV. Les deux parties ont convenu que la situation actuelle était très compliquée et très difficile pour tout le monde.

La principale nouvelle mesure est dès lundi la réduction du nombre de conducteurs exposés. Ceux qui prendront leur service à la Jonction ou au Bachet-de-Pesay pourront dès vendredi retirer une lotion hydroalcoolique ou un paquet de lingettes désinfectantes.

A relever encore que l'agence des tpg située à Cornavin est la dernière en activité. Des mesures y ont été prises pour garantir la protection des collaborateurs et des clients, grâce à la pose de vitres en plexiglas.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."