Bilan

Coronavirus: salles de classe et restaurants rouvrent leurs portes lundi

La deuxième étape du déconfinement en vue de sortir de la crise du Covid-19 débute lundi. Les enfants peuvent reprendre le chemin de l'école, les adultes celui des restaurants. Les mesures d'éloignement social et d'hygiène restent d'actualité.

Les assouplissements s'accompagnent de plans de protection.

Crédits: Keystone

Après les coiffeurs, les physiothérapeutes, les jardineries, les crèches et autres prestataires de services autorisés à retourner au travail le 27 avril, au tour de l'écrasante majorité des écoles obligatoires de Suisse romande, des restaurants et des autres magasins, dont les agences de voyages, d'ouvrir leurs portes.

Les assouplissements s'accompagnent de plans de protection. Selon la branche, il peut s'agir d'une recommandation ou d'une obligation de porter un masque. Les mesures d'éloignement social et d'hygiène restent d'actualité et gardent toute leur importance. Les personnes vulnérables doivent continuer de rester à la maison.

Les élèves devront rester à deux mètres de leur enseignant, mais n'auront pas à respecter cette distance entre eux, un distinguo qui fait bondir dans certaines chaumières. Un principe se détache: les enfants recommenceront l'école par petits groupes, soit le matin, soit l'après-midi dans les cantons de Genève et Neuchâtel ou un jour sur deux dans les cantons de Vaud et du Jura.

En Valais francophone, la reprise de l'école obligatoire aura lieu de manière progressive, également sous la forme de demi-classe. Un retour à la normale est prévue dès le 18 mai au niveau primaire et après quatre semaines au niveau secondaire I.

Le canton de Fribourg se distingue quelque peu: les élèves du primaire seront scolarisés en groupes restreints du 11 au 20 mai mais ceux du cycle d'orientation reprendront à partir du 2 juin les cours en présentiel, le temps que l'offre des transports revienne à la normale.

Les solutions envisagées outre-Sarine pour la reprise de l'école obligatoire varient. Certains cantons privilégient un retour radical.

Les étudiants doivent eux prendre leur mal en patience. Même si l'enseignement présentiel limité à cinq personnes aux niveaux secondaire II, tertiaire et dans les autres établissements de formation est à nouveau autorisé, ces écoles ouvriront leurs portes le 8 juin.

Patte blanche au restaurant

A partir du lundi 11 mai, les restaurants pourront accueillir leurs clients à condition que chaque table ne compte que quatre personnes ou des parents avec leurs enfants. Et pas question de placer deux nouveaux clients à une table occupée par deux personnes seulement. Les clients devront tous être assis et les tables espacées de deux mètres ou isolées avec un élément de séparation. Il faudra consommer assis et laisser ses coordonnées, que l'établissement devra effacer après 15 jours.

Le personnel doit être le moins possible exposé. Si la distance de deux mètres ne peut pas être respectée et ce même pendant une courte durée seulement, le port du masque d'hygiène ou d'une visière de protection est vivement recommandé, mais il n'est pas obligatoire.

Acheter des pantalons ou des chaussures sera aussi à nouveau possible. Les vêtements ne sont généralement pas considérés comme des porteurs du virus et ne seront pas désinfectés. Quant aux magasins de chaussures, ils ne devront insérer les chaussettes d'essayage qu'une seule fois et les laver ensuite.

Muscles et neurones


Musées, bibliothèques et archives seront à nouveau ouverts aussi dès lundi. Les salles de lecture resteront cependant inaccessibles.

Celles et ceux qui préféreraient plutôt se défouler pourront à nouveau pratiquer le sport de masse. Ils ne devront toutefois pas être plus de cinq, et renoncer aux matches. Les sportifs professionnels sont logés à la même enseigne. Tous peuvent à nouveau profiter des installations sportives.

Les apprentis conducteurs pourront eux dépoussiérer le "L". Les leçons de conduite pourront reprendre, a indiqué à Keystone-ATS le directeur de la Fédération romandes des écoles de conduite. Des mesures de protection ainsi que le matériel nécessaire (masques, désinfectant pour les mains et pour le véhicule) sont en cours de distribution. Les cours de théorie pourront également reprendre avec un nombre de participants limité à quatre.

Enfin, la cadence horaire des transports publics est renforcée. Les CFF et CarPostal ont présenté fin avril leurs recommandations pour se protéger dans les transports publics. Ils misent sur la responsabilité individuelle et la solidarité. Le personnel de transport incitera les passagers à respecter six règles. Le port du masque est préconisé dans certaines situations.

Zoo et théâtre en juin


Le Conseil fédéral a annoncé le 16 avril vouloir sortir de la crise en trois étapes. Le 8 juin marquera le début de la troisième phase de semi-déconfinement. Les rassemblements de plus de cinq personnes seront alors autorisés. Il sera possible de retourner au théâtre ou cinéma, de flâner dans les jardins zoologiques et botaniques, de se rendre à la piscine, de suivre un office religieux ou de prendre une remontée mécanique. Les contrôles aux frontières seront assouplis le 1er juin.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."