Bilan

Le chômage en Suisse a baissé en mars

Le taux de chômage a reculé en mars, passant à 3,4% après 3,6% en février. Le mois dernier, près de 158'000 personnes étaient inscrites au chômage auprès des offices régionaux de placement (ORP). C'est 10'000 inscrits de moins sur un mois.

En Suisse romande et au Tessin, le recul mensuel est le plus net.

Crédits: DR

Sur un an, le chômage a augmenté de 22'344 personnes (+16,5%), selon les relevés du Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) publiés vendredi. En mars 2020, le taux de chômage s'élevait à 2,9%, avant de se maintenir au-delà de la barre des 3% les mois suivants, dans le sillage de la crise liée au coronavirus.

En Suisse romande et au Tessin, le recul mensuel est le plus net. Le taux de chômage a baissé en mars à 4,4%, après 4,8% en février. En Suisse alémanique, la proportion de sans-emploi s'est rétractée à 3,0%, après 3,2%. Elle a baissé de 0,1 point de pourcentage pour les femmes (3,2%) et de 0,3 point pour les hommes (3,6%).

La diminution est plus marquée pour les étrangers (6,2% contre 6,6%) que pour les Suisses (2,4% après 2,5%).

Le mois dernier, tant le chômage des jeunes que celui des 50-64 ans a baissé. Concernant les premiers, leur nombre a ainsi reculé de 10,2% à 15'561 personnes et pour les seconds, il s'est rétracté de 3,8% à 45'486 personnes.

En revanche, sur un an, le nombre de jeunes touchés a crû de près de 7% et pour les 50-64 ans, il a explosé de presque 24%.

Explosion du chômage partiel en janvier


En mars, l'ensemble des demandeurs d'emploi inscrits se chiffrait à 253'939 personnes, soit près de 5800 de moins que le mois précédent. Par rapport au même mois de l'année passée, leur nombre a bondi de 18,7%.

Le nombre de postes vacants a augmenté de 6500, atteignant 45'182, dont 32'000 étaient soumises à l'obligation d'annonce.

En janvier 2021, le chômage partiel a touché 399'667 personnes, soit une progression de 36% sur un mois. Près de 12'800 entreprises de plus y ont eu recours, soit un total de 47'460 à travers le pays. Le nombre d'heures de travail perdues a grimpé de moitié, à 28,9 millions d'heures. Un an plus tôt, le chômage partiel n'était en place que dans 178 entreprises, touchant 3700 personnes et entraînant la perte d'un peu plus de 189'100 heures de travail.

Dans le courant du mois de janvier, 3356 personnes ont épuisé leurs droits aux prestations de l'assurance-chômage.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."