Bilan

Le commerce de détail dégrigole de 6,2% en mars

L'impact du coronavirus sur l'évolution des chiffres d'affaires du commerce du détail est violent. En mars 2020 ils ont dévissé de 6,2% en termes mominaux sur un an, constate l'Office fédéral de la statistique (OFS) dans un communiqué publié jeudi.

En termes réels, c'est-à-dire en prenant compte de l'inflation, les recettes du commerce de détail affichent une chute de 5,6% sur un an.

Crédits: Keystone

En termes réels, c'est-à-dire en prenant compte de l'inflation, les recettes du commerce de détail affichent une chute de 5,6% sur un an. Ajustée des variations saisonnières, la contraction atteint les 6,0%.

Les chiffres d'affaires générés par les stations-service ont accusé une baisse de 26% (-21,6% en termes réels), tandis que les denrées alimentaires, les boissons et le tabac ont témoigné d'une hausse est de 8,4% tant en nominal qu'en réel. Pour les produits non-alimentaires, des reculs respectifs de 15,8% et 15,0% sont enregistrés.

L'abime est encore plus profond pour les autres équipements du foyer en magasin spécialisé (-28,1% en termes nominaux et -28,6% en termes réels) et pour les biens culturels et de loisirs en magasin spécialisé (respectivement -20,0% et -20,7%), secteurs les plus durement frappés par la crise.

Par contre, télétravail oblige, les équipements de l'information et de la communication ont affiché les plus fortes croissances (respectivement +16,1% et +24,9%).

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."