Bilan

Légère hausse des prix à la production et l'importation en juillet

Les prix à la production et l'importation ont très légèrement augmenté en juillet, comparé au mois précédent, principalement en raison du renchérissement des produits pétroliers. Le recul est par contre toujours significatif comparé à juillet 2019.

A l'importation, ce sont les prix des hydrocarbures, du cuivre et des dérivés, ainsi que des autres fruits et noix qui ont augmenté.

Crédits: Keystone

L'indice des prix compilé par l'Office fédéral de la statistique (OFS) a progressé de 0,1% à 98,3 points, par rapport à juin. Les tarifs à la production sont restés stables, alors que ceux à l'importation ont augmenté de 0,5%.

Dans le détail de la production, les prix de la ferraille et de l'acier, des légumes et des pommes de terre ont baissé, alors que les produits pétroliers notamment ont renchéri.

A l'importation, ce sont les prix des hydrocarbures, du cuivre et des dérivés, ainsi que des autres fruits et noix qui ont augmenté. Ceux des ordinateurs et équipements périphériques, des légumes, des pommes de terre et des métaux ont baissé.

La tendance est inversée comparé à juillet 2019, avec un recul des prix de 3,3%, dont -2% au niveau de la production et -5,9% pour l'importation de biens. Le repli est principalement à mettre sur le compte de la chute des produits pétroliers, tant à la production (-37,2%) qu'à l'importation (-38,8%).

Les prix des hydrocarbures se sont effondrés en comparaison annuelle, la baril de Brent affichant un plongeon de 31,6% sur un an et celui de WTI chutant de 30,6%. L'or noir avait connu un plongeon historique en avril, le prix du contrat de pétrole brut américain passant même en territoire négatif.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."