Bilan

Les nuitées hôtelières se sont effondrées au mois de mars

Le nombre de nuitées hôtelières enregistrées en Suisse s'est écroulé au mois de mars, affichant une chute de plus de 60% sur un an en raison de la pandémie de coronavirus. Les touristes helvétiques ont été plus nombreux que les étrangers, alors que les déplacements internationaux étaient de plus en plus restreints. Le recul des nuitées sur le premier trimestre dépasse les 18%.

Mercredi, le Parlement a donné le feu vert à une aide de 40 millions de francs au secteur.

Crédits: DR

L'hôtellerie suisse a enregistré 1,3 million de nuitées en mars 2020, soit un effondrement de 62,3% par rapport à la même période de l'année précédente, selon l'Office fédéral de la statistique (OFS) jeudi. Les nuitées affichaient encore une croissance de 6,3% en janvier puis de 6,4% en février, malgré déjà l'absence des voyageurs chinois.

C'est le nombre de nuitées effectuées par les visiteurs étrangers qui a le plus décliné le mois dernier, à 557'000 nuitées soit une baisse de 68,1%. Les Allemands ont été les plus nombreux, suivis par les Britanniques et les Français. Les hôtes locaux ont généré 707'000 nuitées (-55,9%).

Sur les trois premiers mois de l'année, l'hôtellerie a enregistré 7,6 millions de nuitées, ce qui correspond à un déclin de 18,4% sur un an.

Là aussi, c'est le nombre de nuitées passées en Suisse par les visiteurs étrangers qui s'est le plus rétracté, à 3,7 millions soit -22,0%. Allemands, Britanniques et Américains ont été les plus friands de la destination helvétique. Les Chinois ne sont arrivés qu'en huitième position. Les hôtes locaux ont généré 3,9 millions de nuitées (-14,7%) au premier trimestre.

Toutes les régions suisses touchées


Toutes les régions de Suisse ont été pénalisées par les mesures prises en mars face à la pandémie de coronavirus et la fermeture de nombreux hôtels, à l'image de Zurich (-64,7%), la région lémanique (-64,1%), de la Suisse centrale (-64,2%) ou du Tessin (-60,7%). Seule la Suisse orientale affiche un recul légèrement moindre (57,9%).

Sur les trois premiers mois de l'année, le recul est le plus marqué au Tessin, qui fut le premier canton le plus touché par le Covid-19 (-26%), suivi par Zurich (-22,4%) et la Suisse du nord-ouest (-22%). La région lémanique affiche un repli de 18,9% quand la Suisse orientale a mieux résisté là aussi (-13,4%).

Les mois à venir risquent d'être encore difficiles pour le secteur. Pour mai, l'hôtellerie prévoit un taux de remplissage d'environ 9%. Ce taux ne devrait pas dépasser les 20 à 24% de juin à août, selon un sondage réalisé par la branche du tourisme auprès de quelque 3500 entreprises publié début mai.

Mercredi, le Parlement a donné le feu vert à une aide de 40 millions de francs au secteur. La somme servira à des campagnes de promotion de Suisse Tourisme.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."