Bilan

L'Italie demande à l'UE d'utiliser «toute la puissance» du fonds de stabilité

Le Premier ministre italien Giuseppe Conte demande à l'Union européenne d'utiliser «toute la puissance» de son fonds de secours de la zone euro face à la crise «sans précédent» du coronavirus.

«Il y a urgence» pour le président du Conseil italien, Giuseppe Conte.

Crédits: AFP

Il appelle aussi à ne pas se reposer sur la politique monétaire «qui ne peut seule résoudre tous les problèmes» mais à recourir à la politique budgétaire: «il y a urgence», affirme-t-il dans un entretien vendredi au Financial Times.

«La voie à suivre est d'ouvrir toutes les lignes de crédit du fonds de secours (MES) à tous les Etats membres pour les aider à lutter contre les conséquences de l'épidémie de Covid-19, avec pour condition que chaque Etat soit transparent et rende des comptes sur la manière dont sont dépensées les ressources».

Ce mécanisme a été mis en place en 2012 lors de la crise de la dette de la zone euro. Doté d'une force de frappe de 410 milliards d'euros, le MES fournit des crédits aux pays en difficulté. En échange, les Etats - comme ce fut le cas pour la Grèce - doivent mettre en oeuvre des réformes.

Dans la situation actuelle, il pourrait octroyer des prêts à certains pays touchés de plein fouet par la crise, comme l'Italie, désormais épicentre de la pandémie.

Qualifié d'«ennemi de l'humanité» par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le Covid-19 a jusqu'à présent contaminé plus de 240.000 personnes dans le monde et au vu du rythme quotidien des décès enregistrés, le nombre de personnes tuées va très prochainement franchir le seuil de 10.000.

Placée en confinement généralisé depuis une semaine, l'Italie compte désormais plus de 3.400 décès, et devance la Chine en première position de ce triste classement.

Au-delà du drame sanitaire, le nouveau coronavirus risque de plonger le monde dans la récession, malgré les milliers de milliards débloqués en urgence aux Etats-Unis et en Europe.

La Banque centrale européenne (BCE), qui a annoncé un plan d'urgence de 750 milliards d'euros, a déjà prévenu que l'économie du Vieux Continent «va se contracter considérablement».

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."