Bilan

L’Unesco célèbre les douze joyaux du patrimoine suisse

En Suisse, les biens de l'humanité seront mis à l'honneur durant tout le weekend des 8 et 9 juin prochains. Et ce, afin de sensibiliser à leur conservation.

  • Visite guidée à pied de la Chaux-de-Fonds.

    Crédits: Jura3Lacs
  • Visite guidée «Urbanisme Horloger»

    Crédits: Jura3Lacs
  • Les visites permettent de découvrir l'un des douze patrimoines mondiaux de Suisse.

    Crédits: Jura3Lacs
  • L'activité horlogère dynamise toute la région.

    Crédits: Jura3Lacs
  • Les visistes groupées durent deux heures.

    Crédits: Jura3Lacs

Unesco rime le plus souvent avec Yellowstone, Muraille de Chine, Machu Picchu, ou encore les Cinque Terre en Italie. Mais cette organisation des Nations Unies, dont la liste du patrimoine mondial dénombre aujourd’hui 1092 biens et sites répartis dans 167 pays, a également reconnu la valeur universelle de douze joyaux helvétiques en leur accordant le fameux label.

Les Journées du Patrimoine mondial organisées les 8 et 9 juin prochains mettront à l’honneur cet héritage naturel et culturel de la Suisse. L’occasion d’attirer l’attention sur le besoin de le conserver. Durant ce weekend, les visiteurs pourront découvrir ou redécouvrir entre autres, la vieille ville de Berne, les vignobles du Lavaux mais aussi l’urbanisme horloger des villes du Haut, tous inscrits à l’Unesco.

Les montagnes neuchâteloises évoluent à l’unisson

Parmi les activités auxquelles participer en ce début de mois de juin, la Chaux-de-Fonds et le Locle sont les destinations idéales puisqu’elles fêtent leurs dix ans de label Unesco. Pour l'occasion, les deux métropoles horlogères, connues pour leur plan d’urbanisation et la typologie de leur bâti, organisent de nombreuses manifestations tout au long de l’année et tout spécialement ce mois-ci.

Pour comprendre ce que ces deux villes ont de primordial à conserver, il faut retourner en arrière, en

La Chaux-de-Fonds
Crédits: Jura3Lacs

1750 et des poussières. Perchées à 1’000 mètres d’altitude dans le Jura Suisse, les deux cités font face durant l’hiver à de nombreux problèmes logistiques. Approvisionnement en eau, installations, enneigement... Des difficultés qui se transforment au fil du temps en avantage. Faute d’agriculture, toute l’activité hivernale se tourne peu à peu vers l’industrie. Les ateliers de production horlogère se multiplient et à la fin du 18e siècle, finissent par dynamiser la région.

Peu de temps après, la Chaux-de-Fonds, puis le Locle, sont ravagés par les flammes. Tout est alors à

Le Locle
Crédits: Jura3Lacs

reconstruire. Avec cette fois-ci, une prise en compte de l’activité horlogère. Pour cela, un programme est mis en place : le plan Junod. Une ingénierie qui cherche avant tout à faciliter la production. C’est alors que l’on bâtit des appartements avec pour règle unique, le 3x15. Des bâtisses, jardins et rues de 15 mètres de large chacun. Le tout afin de maximiser la luminosité avec de grandes fenêtres pour travailler.

Des festivités diversifiées pour sensibiliser au maximum

La structure dans l’ensemble de ces deux cités horlogères finit par prendre la forme d’un damier géant. Unique au monde, l’organisation de la Chaux-de-Fonds et du Locle aiguise l’intérêt de l’Unesco en 2009. Les deux villes des montagnes obtiennent la précieuse récompense: le label Unesco. Un évènement important, fêté à l’époque en grande pompe. Pour les dix ans au Patrimoine mondial, les deux villes du Haut organisent une multitude de manifestations, dans des ateliers horlogers, avec le train touristique, avec un show aérien, des visites d’intérieur ou encore des feux d’artifices.

Pour la Journée du Patrimoine mondial du 8 juin, un marché du Patrimoine mondial prendra place aux centre-ville chaux-de-fonnier accompagné de la journée des familles du HCC (Hockey Club la Chaux-de-Fonds). «C’est une institution ici, indique Théo Huguenin-Eli, conseiller communal de la ville. Nous espérons ainsi toucher un maximum de monde et les sensibiliser aux enjeux de la conservation de notre patrimoine.» Un message pas toujours évident à faire passer. «Le moindre petit changement apporté à l’urbanisme, fait perdre de la valeur à l’ensemble, il faut ainsi conscientiser les propriétaires, les habitants et les touristes», ajoute l’exécutif.

Théo Huguenin-Eli
Crédits: JM

Des efforts qui ont payé, puisque ces campagnes de sensibilisation ont de plus en plus de succès, selon Théo Huguenin-Eli. Pour le conseiller communal du Locle, Cédric Dupraz, ces journées du patrimoine sont efficaces. «Depuis que nous sommes labellisés, nous avons une médiatisation internationale importante, confirme-t-il. Nous avons vu une augmentation du tourisme dans nos cités et le retour sur investissement est indéniable.» De quoi encourager la Chaux-de-Fonds et le Locle a postuler pour une seconde reconnaissance de l’Unesco, cette fois-ci au patrimoine immatériel. La demande pour classer la mécanique horlogère a été faite, il ne reste plus qu’à attendre le verdict, ce qui placerait ces deux métropoles horlogères parmi les rares sites doublements inscrits. Réponse en 2020.



L'Idée Week-end est proposée en partenariat avec Suisse Tourisme.


Les chiffres

Le train touristique de la Chaux-de-Fonds
Crédits: Jura3Lacs


30’500 participants aux visites guidées de villes du Haut depuis qu’elles ont le label Unesco (2009).

30’000 personnes ont fait un tour dans le train touristique depuis dix ans.

57’000 visiteurs sont passés par l’Espace de l’urbanisme horloger à La Chaux-de-Fonds.


Mullerjulieweb
Julie Müller

Journaliste

Lui écrire

Du Chili à la Corée du Sud, en passant par Neuchâtel pour effectuer ses deux ans de Master en journalisme, Julie Müller dépose à présent ses valises à Genève pour réaliser un stage chez Bilan. Quand cette férue de voyages ne parcourt pas le monde, elle se débrouille pour dégoter des stages dans les rédactions de Suisse romande. Tribune de Genève, 24 Heures, L'Agefi, Newsexpress ou encore Le Temps lui ont déjà ouvert leurs portes. Formée à tous types de médias elle tente peu à peu de se spécialiser dans la presse écrite économique.

Du même auteur:

Malgré les turbulences, les agences de voyage gardent le cap
Bouche à oreille, le laissé pour compte du marketing

Bilan vous recommande sur le même sujet

Les derniers Articles Economie

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."