Bilan

Politiciens influents, mode d’emploi

La maîtrise de l’art oratoire et des dossiers, un certain charisme, le bilinguisme et la présidence d’un parti ou d’un groupe parlementaire jouent un rôle-clé pour être incontournable.

Urs Schwaller fait partie des parlementaires qui comptent, avec Christophe Darbellayet Christian Levrat.

Crédits: Peter Klaunzer/Keystone

Ils s’appellent Urs Schwaller, Christophe Darbellay, Christian Levrat. Ils siègent sous la Coupole fédérale dans les rangs démocrates-chrétiens pour les deux premiers et socialistes pour le troisième. Ils figurent parmi les parlementaires les plus influents. Tous les trois ont réussi à s’imposer, plus ou moins rapidement, à la fois au sein de leur parti respectif et à Berne.

«D’abord, ils maîtrisent parfaitement les qualités classiques que doit posséder tout politicien comme le talent oratoire et la parfaite connaissance des dossiers», constate le journaliste Georges Plomb qui raconte la politique fédérale depuis 1968. Mais cela ne suffit pas pour convaincre ses pairs. «Il faut aussi savoir imposer les thématiques, emballer astucieusement son auditoire et attaquer l’adversaire. Et disposer d’un certain charisme est évidemment nécessaire», constate René Knüsel, professeur à l’Université de Lausanne.

Le bilinguisme est également un atout qui peut s’avérer décisif. «Il permet de tisser des alliances des deux côtés de la Sarine», note le sociologue André Mach qui s’est penché sur les élites helvétiques. D’ailleurs, Urs Schwaller, Christophe Darbellay et Christian Levrat passent aisément de l’allemand au français et inversement.

Enfin, les députés qui comptent maîtrisent l’ensemble des thèmes qui font l’actualité et pas seulement leur domaine de prédilection. «C’est indispensable», insiste Georges Plomb. Certains acteurs sont en effet incontournables dans le domaine de la santé, de la prévoyance professionnelle ou de l’énergie, mais négligent en revanche les autres thèmes. Ce qui nuit à leur capacité d’infléchir les opinions.

Les personnalités les plus influentes se retrouvent souvent à la tête des groupes parlementaires (ce fut le cas d’Urs Schwaller entre 2005 et janvier 2014) ou des partis politiques (Christian Levrat et Christophe Darbellay président respectivement le PS et le PDC). Un atout indéniable qui permet parfois d’accéder à la fonction suprême: Doris Leuthard et Ueli Maurer dirigeaient le PDC et l’UDC avant leur élection au Conseil fédéral. 

Peu d’études sur la question

On le sait: le pouvoir est au cœur de la politique. Or, rares sont les ouvrages et les études scientifiques qui tentent de se pencher sur les hommes et les femmes qui le détiennent. Les politologues préfèrent se concentrer sur le rôle des groupes de pression dans le processus de décision.

«Ce champ d’étude est à la fois difficile et très subtil. Les outils à disposition sont relativement peu efficaces pour mesurer l’influence réelle des acteurs. On incite nos doctorants à ne se lancer dans ce domaine qu’avec prudence», reconnaît René Knüsel. «La personnalisation du pouvoir moins forte en Suisse que chez nos voisins et la complexité du système politique helvétique expliquent sans doute cette réticence», explique le chercheur genevois Pascal Sciarini.

Dans le cadre d’un travail de recherche consacré au pouvoir, ce professeur de l’Université de Genève a tenté de poser la question de l’influence personnelle des acteurs helvétiques. «Nos interlocuteurs n’ont pas voulu s’exprimer», regrette le politologue. La question du pouvoir reste donc encore à défricher! 

Jean Philippe Buchs
Jean-Philippe Buchs

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Journaliste à Bilan depuis 2005.
Auparavant: L'Hebdo (2000-2004), La Liberté (1990-1999).
Distinctions: Prix BZ du journalisme local 1991, Prix Jean Dumur 1998, AgroPrix 2005 et 2019.

Du même auteur:

Comment l’Institut de Glion se développe en Gruyère
Le nouveau défi de Bernard Lehmann

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."