Bilan

Presse: des milliards de la Confédération pour Swiss, Skyguide ou Swissport Zurich

Swiss et d'autres spécialistes de l'aviation, tels que le contrôleur aérien Skyguide ou le spécialiste du service au sol Swissport devraient recevoir plusieurs milliards de la Confédération en raison de la crise liée au coronavirus. La compagnie aérienne Swiss à elle seule pourrait recevoir 1,5 milliard de francs de soutien, rapportent les quotidiens de Tamedia mardi.

La compagnie aérienne Swiss à elle seule pourrait recevoir 1,5 milliard de francs de soutien, rapportent les quotidiens de Tamedia mardi.

Crédits: DR

L'argent devrait être versé sous forme de crédits bancaires garantis par la Confédération. Le remboursement dépendra des gains futurs de Swiss.

Pour les autres spécialistes du secteur, des crédits et garanties pour une valeur de 0,5 milliard de francs sont prévus. La Confédération veut renoncer au droit d'urgence et passer par le parlement pour discuter des mesures d'aides. Cela doit être décidé lors de la session d'été.

Les négociations ne sont pas encore terminées, selon les journaux. Il est notamment question des garanties sur la taille future de la flotte de Swiss, qui compte actuellement 91 appareils, pour la plupart cloués au sol depuis l'éclatement de la crise.

Il faut également s'assurer que l'aide de la Confédération ne tombe pas dans la poche de la société mère Lufthansa. Ce sont les places de travail en Suisse qui doivent être garanties. Au cours des trois prochaines années, Swiss devra fonctionner à nouveau avec sa taille d'avant la crise.

Swiss et les autres sociétés concernées n'ont pas encore réagi. Contacté, le Département fédéral des finances (DFF) s'est exprimé ainsi par la voix de son porte-parole Peter Minder: "Nous ne commentons par les rumeurs relayées dans la presse. Nous vous renvoyons à la communication officielle du Conseil fédéral en temps voulu".

Lufthansa reçoit plusieurs milliards d'aide


En Allemagne, Lufthansa doit bénéficier d'un plan de sauvetage public, selon des article de presse. L'Etat fédéral devrait verser 9 milliards d'euros au groupe, selon le magazine économique en ligne "Business Insider", basé sur ces sources proches du dossier.

En échange, l'Etat allemand doit recevoir une minorité de blocage et un à deux mandats au conseil d'administration. Lufthansa n'a pas commenté.

La veille, la Commission européenne a approuvé l'aide publique allemande pour la compagnie aérienne Condor, dont le montant atteint 550 millions d'euros.

Beaucoup d'autres pays ont décidé d'aider les compagnies aérienne. La France a ainsi accordé des facilité de crédit à Air France pour un montant de 7 milliards d'euros. Au Pays-Bas, la filiale KLM devrait recevoir une aide de 2 à 4 milliards.

Même la compagnie italienne Alitalia, en déficit depuis plusieurs années, devrait être sauvée à nouveau par une nationalisation. Une nouvelle société doit racheter Alitalia grâce à de l'argent public au mois de juin, selon les déclarations jeudi du ministre du travail Stefano Patuanelli.

En Finlande, Finnair doit obtenir des garanties de l'Etat pour 600 millions d'euros tandis que la Norvège doit accorder l'équivalent de 553 millions de francs sous garantie pour les compagnies aérienne de son pays, dont la moitié doit revenir à Norwegian. La compagnie SAS doit recevoir un soutien des trois pays scandinaves.

De son côté, la compagnie américaine United Airlines a levé un milliard de dollars via une augmentation de capital pour faire face à la crise.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."