Bilan

Quand la Chine s’endormira…

L’épidémie de coronavirus n’est pas la seule crise en vue pour la population chinoise. Une autre se profile, démographique, avec le déclin annoncé dès 2020 du nombre d’actifs.

En Chine, l’âge médian dépasse déjà les 38 ans, contre seulement 28 ans en Inde.

Crédits: Kevin Frayer/Getty Images

La Chine est désormais sous les feux de l’actualité en raison de la crise sanitaire et de son potentiel de contagion. Mais les médias en font-ils trop? N’y a-t-il pas un risque d’engendrer une panique néfaste? Probablement pas: il y a juste dix ans, le virus H1N1 a tout de même fait plus de 100 000 victimes. De plus, l’histoire longue prouve qu’il serait imprudent de négliger l’importance de tels phénomènes venus d’Extrême-Orient. En effet, l’émergence de grandes épidémies est concomitante des périodes de mondialisation et de booms démographiques. C’était déjà le cas en 1918-1919, lorsque la grippe espagnole – probablement une grippe porcine provenant également de Chine – a fait plus de victimes que la Grande Guerre.

Il est désormais établi que les phénomènes de contagion, quelle qu’en soit la nature, se déplacent plus rapidement du centre vers la périphérie que l’inverse, avec un potentiel exponentiel. Les crises sanitaires, militaires, économiques ou financières se développent toujours d’un centre de gravité pour embraser rapidement le reste du monde. C’est pourquoi la zone la plus peuplée, la Chine (et demain l’Inde), mérite une attention particulière en matière sanitaire, et que les Etats-Unis nécessitent toujours une vigilance en matière économique et financière depuis près d’un siècle.

Néanmoins, derrière cette actualité dramatique et la prudence de rigueur, l’économie chinoise doit aujourd’hui se confronter à un challenge structurel d’une ampleur bien supérieure, qui mérite d’être suivi de près: son apogée démographique. En 2020, la population active chinoise a atteint son pic et amorce son déclin. C’est une situation inédite depuis au moins soixante ans qui pèsera lourdement sur la croissance! A mi-janvier, les annonces officielles présentaient une croissance annuelle de 6,1% en 2019. Cette progression était alors qualifiée comme la plus faible sur les trente dernières années. Il se pourrait que ce soit également la plus élevée des trente prochaines. En Chine, la population en âge de travailler compte actuellement un milliard de personnes, elle devrait naturellement décliner de 50 millions en 2030, puis se réduire à 700 millions en 2060. Après une politique de l’enfant unique qui a duré deux générations, les autorités n’ont plus de marge de manœuvre pour changer la tendance d’ici là. La démographie est une des rares sciences sociales avec un pouvoir prédictif assez élevé sur une génération.

L’Inde se tient en embuscade

A l’heure où l’on se passionne pour la confrontation entre les Etats-Unis et la Chine, c’est l’Inde qui fait discrètement son bonhomme de chemin. Là-bas, la tendance démographique est inversée. La population active actuelle de 900 millions de personnes passera à plus d’un milliard d’ici à dix ans et gagnera encore 200 millions en 2060 pour devenir le plus grand réservoir mondial de main-d’œuvre jamais vu.

Une fois les urgences sanitaires résorbées, il est à parier que c’est le géant indien qui fera régulièrement la une des actualités tant le contraste avec le voisin chinois deviendra frappant. Sur le sous-continent, une population jeune annonce un potentiel immense. L’âge médian y est encore de 28 ans, alors qu’il dépasse déjà les 38 ans en Chine. C’est aussi annonciateur de gains de productivité et d’évolutions institutionnelles, car, à titre de comparaison, l’Inde se situe au même niveau que la Chine de 1999, qui marque précisément le début de son miracle économique.

* Chief investment officer Landolt & Cie.

Bilan.ch

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."