Bilan

Trop de cadmium dans certains engrais disponibles en Suisse

En Suisse, un engrais sur six contient trop de cadmium. Ce constat a été dressé dans le cadre d'une campagne coordonnée au niveau national qui a porté sur l'analyse de cinquante engrais minéraux phosphatés provenant de 25 importateurs et fabricants.

Pour les autorités, il faut donc continuer à pratiquer des campagnes de contrôle visant les engrais.

Crédits: Keystone

Les engrais qui dépassaient les valeurs-limites de ce métal lourd ont été interdits à la vente, a annoncé mercredi la Direction de l'économie, de l'énergie et de l'environnement du canton de Berne. Rien n'a été relevé dans les teneurs en arsenic, en plomb et en mercure lors de cette campagne menée en 2019/2020.

L'enquête a montré que les entreprises remplissent parfois de manière insuffisante les obligations que leur impose le droit des produits chimiques s'agissant de la fiche des données de sécurité, la classification et l'obligation d'annonce. Pour les autorités, il faut donc continuer à pratiquer des campagnes de contrôle visant les engrais.

La situation s'est toutefois améliorée par rapport à 2011/2012: le taux d'échantillons qui a débouché sur une contestation a reculé de près de moitié.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."