Bilan

Ces Indiens à la tête des géants de la tech

Le point commun entre Google, Microsoft ou Adobe? Leur CEO est d’origine indienne. Ils ont étudié dans les meilleurs établissements du pays avant d’émigrer aux Etats-Unis.

Les hautes castes indiennes ont atteint le sommet. Quelques-unes des plus grandes entreprises technologiques du monde ont à leur tête des dirigeants d’origine indienne. Dès avril, Arvind Krishna dirigera IBM. En Inde, la sélection a démarré très tôt. Certaines écoles primaires privées, comme l’une d’elles à Hyderabad, ont accueilli, enfants, ceux qui dirigent aujourd’hui Microsoft, Adobe Systems et MasterCard. D’autres ont fréquenté les meilleurs instituts indiens de technologie, où il est plus difficile d’entrer qu’à Harvard. Ces pépinières de talent ont accueilli le patron d’Alphabet, maison mère de Google, et celui d’IBM. Après leur diplôme universitaire, la majorité de ces dirigeants ont quitté l’Inde pour les Etats-Unis. Leur départ illustre aussi la fuite des cerveaux indiens.

(Crédits: Alphabet, Microsoft, Brian Cummings, John O’Boyle)

Sundar Pichai
CEO d’Alphabet depuis 2019

Né en 1972 à Chennai, Sundar Pichai est diplômé de l’Institut indien de technologie de Kharagpur. «Timide, calme, mais très intelligent», «un leader sûrement, un homme qui réfléchit», témoignent deux de ses anciens professeurs dans l’Hindustan Times. Appartenant à la classe moyenne indienne, une rareté parmi les dirigeants, il obtient une bourse pour faire son master à Stanford. Après Applied Materials et McKinsey, il entre chez Google en 2004. Il devient responsable du développement de Chrome en 2011, puis d’Android en 2013. Deux ans plus tard, il est nommé CEO de Google.

(Crédits: Alphabet, Microsoft, Brian Cummings, John O’Boyle)

Satya Nadella
CEO de Microsoft depuis 2014

Né en 1967 à Hyderabad, Satya Nadella est diplômé d’électronique et ingénierie de la communication du Manipal Institute of Technology, un établissement indien peu renommé. Il part ensuite étudier à l’Université de Wisconsin-Milwaukee où il obtient un master en informatique en 1990. Recalé la même année par Microsoft, il la rejoint deux ans après.

Vingt-deux années après ses débuts, il succède à Steve Ballmer à la tête du géant informatique. Il transforme le groupe en crise en géant du cloud computing.

(Crédits: Alphabet, Microsoft, Brian Cummings, John O’Boyle)

Shantanu Narayen
CEO d’Adobe Systems depuis 2007

Né en 1963 à Hyderabad, Shantanu Narayen est diplômé en électronique et ingénierie de la communication de l’Université d’Osmania. Il émigre ensuite aux Etats-Unis où il obtient un MBA à l’Université de Berkeley. Il démarre sa carrière chez Apple, part chez Silicon Graphics, puis cofonde Pictra, une pionnière dans le partage de photos sur internet. En 1998, il rejoint Adobe Systems, créatrice de Photoshop, et en devient le CEO en 2007. Depuis, il a fait de cet éditeur de logiciels un géant qui vaut plus qu’Oracle.

(Crédits: Alphabet, Microsoft, Brian Cummings, John O’Boyle)

Ajaypal Singh Banga
CEO de MasterCard depuis 2009

Né en 1960 à Pune, Ajaypal Singh Banga a, contrairement aux autres dirigeants indiens, fait toutes ses études en Inde.

Il démarre sa carrière chez Nestlé Inde en 1981, puis part chez Pepsi treize ans plus tard. En 1996, il quitte l’agroalimentaire pour le secteur bancaire. Il est engagé chez Citigroup comme chef du marketing et devient chef de la division banque de détail en Amérique du Nord, soit sa première expérience sur le continent. Il devient patron de MasterCard en 2009.

(Crédits: Alphabet, Microsoft, Brian Cummings, John O’Boyle)

Arvind Krishna
CEO d’IBM en avril 2020

A 62 ans, Arvind Krishna prendra prochainement la tête d’IBM. Après son diplôme universitaire, il part aux Etats-Unis et obtient un master d’ingénieur en électricité à l’Université de l’Illinois en 1990. Dans la foulée, il entre chez IBM, un mastodonte à l’époque. Il en gravira tous les échelons, comme le patron de Microsoft. Principal acteur du rachat de Red Hat en octobre 2018 pour 34 milliards de dollars, il permet à IBM de rattraper son retard dans le cloud.

(Crédits: Alphabet, Microsoft, Brian Cummings, John O’Boyle)

Vasant Narasimhan
CEO de Novartis depuis 2017

Américain d’origine indienne, Vasant Narasimhan a fait toutes ses études aux Etats-Unis. Après un diplôme en sciences biologiques à l’Université de Chicago, il a obtenu son master de médecine à Harvard. Nommé à 41 ans, il est le plus jeune dirigeant d’un géant de la pharma. Le groupe a récemment créé une controverse en annonçant une loterie pour un traitement hors de prix destiné à des enfants atteints d’une maladie rare.

Daniel Eskenazi

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."