Bilan

Le coeur de métier de Migros a faibli

La fédération des coopératives Migros (FCM) a enregistré une diminution de ses ventes dans son coeur de métier en 2019. C'est ce qu'a rapporté la SonntagsZeitung. S'appuyant sur des chiffres internes en provenance des étages de direction, le dominical affirme que neuf des dix coopératives régionales de la Migros ont enregistré une baisse de chiffre d'affaires l'an dernier.

Selon le dominical, le chiffre d'affaires cumulé des dix coopératives régionales Migros s'est élevé à 13,4 milliards de francs l'an dernier, hors TVA. Cela correspond à un recul de 1,4%.

Crédits: Keystone

Le recul concerne surtout le coeur de métier avec les supermarchés et les marchés spécialisé. Ceux-ci fournissent la part du lion du chiffre d'affaires global du plus gros employeur de Suisse.

Selon le dominical, le chiffre d'affaires cumulé des dix coopératives régionales Migros s'est élevé à 13,4 milliards de francs l'an dernier, hors TVA. Cela correspond à un recul de 1,4%.

Selon le journal, seule la coopératives régionale de Zurich a vu ses ventes augmenter légèrement. La coopérative régionale de Genève et celle de Neuchâtel-Fribourg, secouée par un scandale, ont vu leurs ventes baiser de plus de 3%. Les coopératives Valais et Tessin ont vu leur chiffre d'affaires respectif baisser de plus de 2%. La plus grosse coopérative régionale, Migros Aare, a enregistré un recul de 2,1% de ses vente.

Les chiffres officiels de Migros seront publiés ce printemps. Ils devraient être un peu plus élevés car ils comprendront d'autres recettes. Mais les chiffres du coeur de métier montrent à quel point la situation de la Migros est sérieuse, selon la SonntagsZeitung.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."