Bilan

Parfums: Firmenich redevient le n°2 mondial

Avec l’acquisition du français DRT, le groupe familial suisse Firmenich devrait repasser devant IFF sur le marché des arômes et parfums, et ce dans l’année de son 125ème anniversaire.

Firmenich possède près de 4000 brevets.

Crédits: Keystone

«Notre priorité reste la croissance organique, mais l’opportunité était trop belle. Et nous nous devons de rester à l’écoute des nouvelles tendances de consommation. Nous sommes ravis de permettre à DRT de redevenir une société en mains familiales», confiait mardi 10 mars Gilbert Ghostine, CEO de Firmenich.

DRT (les Dérivés Résiniques et Terpéniques) est un des leaders mondiaux de la production d’ingrédients renouvelables à forte valeur ajoutée issue de la chimie du végétal, principalement à partir de dérivés des pins. Cette acquisition devrait permettre de voir le chiffre d’affaires du groupe Firmenich grimper de 3,9 milliards à 4,6 milliards de francs environ, soit entre Givaudan (6,2 milliards en 2019) et IFF (environ 4,4 milliards après l’intégration de Frutarom).

Une usine dans les landes

Gilbert Ghostine. (DR)
Gilbert Ghostine. (DR)

Pour Firmenich, l’intérêt de cette acquisition est double. D’une part, «il s’agit de permettre d’offrir à nos clients la palette d’ingrédients la plus complète, la plus large et la plus diversifiée, ceci avec des molécules naturelles.» D’autre part, le savoir-faire de DRT va leur apporter de nouvelles compétences en santé et nutrition, en cosmétique, ainsi qu’une ouverture à de nouveaux marchés, dont les adhésifs, les revêtements et l’agriculture.

«Nous avons toujours eu une curiosité très développée, grâce à nos 450 chercheurs. Firmenich possède près de 4000 brevets en force. L’objectif est de continuer cette aventure», ajoute Gilbert Ghostine. En outre, les deux sociétés se connaissent et s’apprécient. Ils exploitent ensemble depuis 1993 une usine dans les Landes, à Castets, par le biais d’un joint-venture. Un site qui réalisait environ 10% du chiffre d’affaires global de DRT, lequel dépasse les 580 millions de francs.

Autant dire que cette acquisition, dont les conditions financières n’ont pas été rendues publiques, devrait dépasser le milliard de francs, soit sans doute le plus gros investissement jamais réalisé à ce jour par la famille Firmenich. A ce propos, rappelons qu’à fin septembre, le groupe suisse avait déjà eu la magnifique opportunité de s’offrir 21,6% du capital-actions du groupe français Robertet, 8ème principal acteur mondial du secteur des arômes et des parfums. Une opération représentant déjà une dépense conséquente d’environ 300 millions de francs.

9500 collaboratrices et collaborateurs

Entre deux, le géant suisse avait aussi pris le contrôle d’une plus petite société, MG International Fragrances Company, en mains de la famille Gülçiçek, laquelle devrait rester un actionnaire minoritaire de référence. Celle-ci réalise un chiffre d’affaires d’environ 60 millions de francs dans la parfumerie en Turquie, au Moyen-Orient et en Afrique.

Au final, avec la future intégration de DRT, Gilbert Ghostine devrait diriger environ 9500 collaboratrices et collaborateurs dans le monde. « Nous continuons ce parcours passionnant », s’enthousiasme le CEO. Par ailleurs, rappelons que le site historique de la Jonction à Genève, sera entièrement désaffecté d’ici à cet été, tandis que le nouveau campus devrait être inauguré à la fin de l’automne prochain.

Serge Guertchakoff

RÉDACTEUR EN CHEF DE BILAN

Lui écrire

Serge Guertchakoff est rédacteur en chef de Bilan et auteur de quatre livres, dont l'un sur le secret bancaire. Journaliste d'investigation spécialiste de l'immobilier, des RH ou encore des PME en général, il est également à l'initiative du supplément Immoluxe et du numéro dédié aux 300 plus riches. Après avoir été rédacteur en chef adjoint de Bilan de 2014 à 2019, il a pris la succession de Myret Zaki en juin 2019.

Du même auteur:

Le capital-investissement connaît un renouveau en Suisse
Le Geneva Business Center de Procter & Gamble récompensé pour ses RH

Bilan vous recommande sur le même sujet

Les derniers Articles Entreprises

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."