Bilan

Realdeals et Oh!Box mettent fin à leurs activités

Realdeals et Oh!Box, les deux plates-formes d’e-commerce en mains d’ESH Médias, sont durement touchées par la crise sanitaire et économique qui réduit à la fois l’offre et la demande. Un acquéreur pourrait les reprendre.

Les Romands ne pourront plus profiter des offres de Realdeals et d'Oh!Box pour faire du tourisme à prix cassés.

Crédits: Rupixen.com/Unsplash

Deux ans après avoir acquis Realdeals, le groupe ESH Médias a mis un terme à ses activités au 5 octobre dernier. En tout cas provisoirement pour le moment.

Bien connue des Romands, cette plate-forme d’e-commerce vendait des offres à prix cassés pour le compte d’acteurs présents dans la restauration, le bien-être, les voyages, les loisirs et des produits de consommation. Chaque jour, elle proposait des bons plans locaux et régionaux avec des rabais pouvant s’élever jusqu’à 80%.

Les conséquences du coronavirus

Mais la pandémie de coronavirus a fortement impacté la société. «Nous avons décidé de suspendre ces activités en raison de la crise sanitaire et économique, laquelle a réduit considérablement à la fois l’offre et la demande. Cette situation se répercutait négativement sur nos résultats financiers», explique Stéphane Estival, directeur général d’ESH Médias.

La multiplication des mesures de soutien à l’économie locale et régionale lancées par les collectivités publiques et des partenaires privés pour aider les indépendants durement affectés par la crise n’a joué aucun rôle négatif dans cette décision.

Détenue également par ce groupe, la plate-forme d’e-commerce Oh!Box a également stoppé ses ventes au 5 octobre dernier. Elle proposait des coffrets cadeau et un large choix d’activités en Suisse ainsi que dans plusieurs pays européens. Les clients peuvent acquérir des activités et utiliser leur crédit jusqu’au 31 décembre 2020.

De leur côté, les partenaires d’Oh!Box peuvent valider les vouchers utilisés et toucher leur commission. «Dans les deux cas - Realdeals et Oh!Box - ni le client ni le prestataire de services ne sont touchés, si ce n’est que les premiers perdent un débouché de commercialisation de leurs produits», affirme Stéphane Estival.

Des licenciements sont prévus

Le patron d’ESH Médias n’exclut pas de relancer dans le futur ces plates-formes d’e-commerce: «Tout dépendra de l’évolution de la crise sanitaire et économique.» Mais une autre solution semble aussi se dessiner. «Une cession de ces marques est toujours possible. D’ailleurs, certains acteurs ont déjà manifesté leur intérêt», indique Stéphane Estival. Et d’ajouter: «Il est donc trop tôt pour dresser un bilan social précis des décisions qui viennent d’être prises mais il y aura malheureusement bien des licenciements.»

La société Realdeals a été fondée par Christopher Englund en 2011. Puis Fabrice Carrel l’a rejointe une année plus tard. Le groupe ESH Médias est entré au capital de la société Realdeals en 2013 puis est devenu totalement propriétaire en 2018. Realdeals comptait alors 17 collaborateurs.

Jean Philippe Buchs
Jean-Philippe Buchs

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Journaliste à Bilan depuis 2005.
Auparavant: L'Hebdo (2000-2004), La Liberté (1990-1999).
Distinctions: Prix BZ du journalisme local 1991, Prix Jean Dumur 1998, AgroPrix 2005 et 2019.

Du même auteur:

Comment l’Institut de Glion se développe en Gruyère
Le nouveau défi de Bernard Lehmann

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."