Bilan

Résultat semestriel en repli pour la BCN, prudente face à la crise

Afin de se prémunir contre les mauvaises surprises liées à la crise du coronavirus, la Banque cantonale neuchâteloise (BCN) a relevé sa garde face aux risques de défaillance des entreprises. Cette approche prudente s'est répercutée négativement sur le résultat semestriel, en forte baisse.

La banque a connu un très bon début d'année avant de subir un net ralentissement des activités durant la phase la plus aigue de la pandémie de Covid-19.

Crédits: Keystone

Pour les six premiers mois de l'année, le bénéfice net s'est étiolé de 11,8% sur un an, à 20,4 millions de francs, indique vendredi l'établissement neuchâtelois. Le résultat opérationnel a atteint 28,3 millions, en repli de 16,2%. L'augmentation des corrections de valeur pour risque de défaillance des entreprises a pesé sur la rentabilité.

La banque a connu un très bon début d'année avant de subir un net ralentissement des activités durant la phase la plus aigue de la pandémie de Covid-19, explique la BCN dans un communiqué.

Dans le cadre du programme de soutien de la Confédération face à la crise du coronavirus, l'établissement cantonal expliquait à fin juin avoir dépassé la barre de 100 millions de francs de crédits Covid, octroyés à plus de 1000 entreprises locales.

Parallèlement, la banque a offert la possibilité de suspendre les amortissements des emprunts existants. En tout, 500 à 600 clients ont saisi la main tendue par la BCN, dont près de 80% étaient des entreprises, pour un volume total de crédits avoisinant les 12-13 millions de francs, a expliqué à AWP le directeur général Pierre-Alain Leuenberger.

Le patron de la BCN a rappelé que les entreprises industrielles neuchâteloises, secteur très important dans le canton, affichent des perspectives "pas très bonnes". "On nous annonce parfois -40% de chiffre d'affaire pour 2020 tout en nous mettant en garde que (...) les cinq à six premiers mois étaient encore plutôt bons, influencés par les commandes qui existaient." La visibilité pour le deuxième semestre est en revanche très faible pour ces sociétés.

Effet à retardement


Le résultat net des opérations d'intérêt, coeur de métier de la BCN, s'est contracté de 2,5% à 46,8 millions de francs. Cet indicateur est principalement plombé par les corrections de valeur susmentionnées, qui ont atteint 5,7 millions de francs, contre 154'000 francs au premier semestre 2019. Apuré de cet effet, le résultat brut a bondi de 9,0% à 52,5 millions.

Pour l'instant, la crise du coronavirus n'as pas encore un impact direct sur les recettes. "Il y a beaucoup d'inertie entre l'activité commerciale, la concrétisation des affaires et le moment où elles développent des revenus. Nous vivons sur un niveau d'activité pré-Covid", a considéré M. Leuenberger. L'effet arrivera à retardement, déjà au deuxième semestre mais surtout en 2021.

Le produit des opérations de commissions a fait du surplace (+0,3%) à 13,1 millions, tandis que les recettes tirées des activités de négoce ont fondu de 46% à 3,2 millions.

Parallèlement, les charges ont été allégées de 1,2% à 31,6 millions de francs.

Au cours du premier semestre, la BCN a franchi le seuil des 8 milliards de francs de créances hypothécaires. Celles-ci ont grappillé 1,1% sur six mois à 8,03 milliards, contrebalancées par des dépôts clientèle de 6,40 milliards (+1,7%). Au 30 juin, la somme au bilan s'élevait à 11,66 milliards, en légère hausse de 0,8%.

Bien qu'en embellie soit attendue au deuxième semestre, la direction a revu à la baisse les objectifs de croissance fixés en début d'exercice. "Nous étions partis sur un taux de croissance (hypothécaire) de 2,7% sur le canton. Nous nous attendons désormais plutôt à une progression de 1,8 à 2%" a souligné Pierre-Alain Leuenberger. Le résultat 2020 devrait malgré tout se situer dans la moyenne des cinq dernières années.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."