Bilan

Roche acquiert l'américain Stratos Genomics

Roche s'offre le spécialiste américain du séquençage génétique Stratos Genomics, avec pour objectif d'accélérer le développement de son propre séquenceur de nanopores. La multinationale rhénane avait déjà injecté 15 millions de dollars dans la firme de Seattle en 2014, mais les contours financiers du rachat intégral font l'objet d'une clause de confidentialité.

Le conseil d'administration de Stratos comprend depuis 2010 l'ancien directeur général de la subdivision Diagnostics de Roche, Heiner Dreismann.

Crédits: Keystone

Le séquenceur de nanopores développé par Roche combinera des composants électroniques et biologiques pour un séquençage de l'ADN à des fins de diagnostique "rapide, flexible et économique", assure le communiqué publié vendredi. Le rachat permettra notamment à Roche de mettre la main sur les précédés chimiques de Séquençage par expansion (SBX) développées par Stratos.

Le conseil d'administration de Stratos comprend depuis 2010 l'ancien directeur général de la subdivision Diagnostics de Roche, Heiner Dreismann.

La Banque cantonale de Zurich (ZKB) décrit une acquisition d'envergure modeste, offrant à Roche l'accès à une technologie à un stade de développement encore précoce.

L'établissement rappelle que si les premiers séquençages génétiques commerciaux coûtaient la bagatelle de 3 millions de dollars par patient, la conjugaison des technologies de Roche et de Stratos devraient permettre de limiter la facture à une paire de centaines de dollars.

A l'approche de la mi-journée, la nouvelle n'immunisait visiblement pas le bon de jouissance Roche (-1,0% à 344,05 francs) contre l'accès de morosité ambiant. Le SMI abandonnait, lui, 1,35%.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."