Bilan

Roche reprend en main les études sur l'Actemra contre le covid-19

Roche se lance à son tour dans une étude clinique avancée sur l'Actemra (tocilizumab), sur des patients sévèrement touchés par la pneumonie induite par le covid-19. Jusqu'à présent, le laboratoire rhénan se contentait de fournir gratuitement ce médicament, homologué depuis une dizaine d'années contre la polyarthrite rhumatoïde à des structures de recherche indépendantes.

Roche a également obtenu de l'Agence sanitaire américaine (FDA) une autorisation pour l'utilisation d'un de ses tests de dépistage pour détecter le covid-19.

Crédits: Keystone

La multinationale rhénane évaluera l'efficacité et la sécurité de l'administration du tocilizumab, en supplément des standards thérapeutiques actuels, sur quelque 330 patients à travers le monde.

«En cette période inédite, cette annonce illustre comment l'industrie et les régulateurs peuvent collaborer rapidement pour contrer la pandémie de covid-19», souligne le responsable médical Levi Garraway, cité dans le communiqué jeudi.

Roche ajoute avoir obtenu de l'Agence sanitaire américaine (FDA) une autorisation pour l'utilisation d'un de ses tests de dépistage pour détecter le covid-19.

Attentes élevées, voire irréalistes


La Banque cantonale de Zurich rappelle que de premières données encourageantes en provenance de Chine étaient déjà disponibles depuis début mars, mais que l'encadrement des études en question laissait quelque peu à désirer. Michael Nawrath souligne par ailleurs que l'Actemra n'a encore jamais été étudié pour ce type d'indication et estime les chances de succès à 50%.

L'analyste juge illusoires les jusqu'à 37 milliards de francs de recettes qui circulent au sein des milieux financiers pour l'Actemra, mais ne doute pas qu'une homologation contre le covid-19 permettrait d'ajouter trois ou quatre milliards aux revenus de ce médicament.

Le lancement d'une étude clinique maison et le feu vert de la FDA pour le test Cobas positionnent avantageusement Roche dans la lutte contre le covid-19, note de son côté Stefan Schneider, de Vontobel. L'analyste juge toutefois prématuré de retravailler le potentiel estimé de l'Actemra.

A 11h41 et nonobstant un traitement hors dividende de 9,00 francs, le bon de jouissance Roche s'appréciait de 1,0% à 292,65 francs, parallèlement à un SMI en hausse de 1,03%.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."