Bilan

Un petit Lausannois séduit les Américains

Spécialiste de l’insertion de publicités sur une chaîne de télévision ou de streaming, Ad Insertion Platform profite de la méfiance suscitée par la toute-puissance des GAFAM.

«Nous sommes neutres et indépendants», avance Laurent Potesta, CEO d’Ad Insertion Platform.

Crédits: Dr

Avec des concurrents comme Google et Amazon, Ad Insertion Platform a tout intérêt à s’équiper. Fondée en 2007 par Laurent Potesta, la société lausannoise a pour cœur de métier de développer la technologie permettant d’insérer des publicités sur des flux vidéo. Mais depuis ses premiers projets sur Cartoon Network, beaucoup de choses ont changé. L’apparition de bon nombre d’acteurs comme Netflix a bouleversé le secteur. Ces OTT – Over-the-top service – transmettent leur flux aux internautes directement, sans passer par un câble. Ad Insertion Platform est de ceux qui ont trouvé une solution pour inclure de la publicité dans ces flux. Le jeu en vaut la chandelle puisque le marché mondial du streaming vidéo pesait, selon Bloomberg, presque 40 milliards de dollars en 2018 et devrait plus que doubler d’ici à 2025. Quant au marché de la TV adressée (soit des campagnes ciblées), aussi couvert par les solutions d’Ad Insertion Platform, il devrait passer de 15 milliards de dollars en 2019 à 85 milliards en 2025,
d’après Rethink Research.

Laurent Potesta le reconnaît volontiers: Google propose un service global diablement efficace. Grâce à son écosystème et son ciblage, les opérateurs qui cherchent à inclure de la publicité ciblée s’adressent facilement au géant américain. C’est le cas de Bouygues Telecom, qui l’a annoncé en novembre 2019. Revers de la médaille pour Google: plusieurs plateformes s’inquiètent de sa puissance et se tournent vers des acteurs moins hégémoniques. «Nous sommes neutres et indépendants», plaide Laurent Potesta. Sa société plaît particulièrement aux Etats-Unis, où la méfiance est de mise envers les GAFAM. «Ils verrouillent», souffle le CEO lausannois. Une fois que Google met en place l’infrastructure nécessaire aux publicités, l’entreprise propose ensuite d’y intégrer ses publicités ciblées. Laurent Potesta précise qu’Ad Insertion Platform met au point la technologie pour les opérateurs et les éditeurs de chaînes, qui sont ensuite libres de travailler avec qui ils veulent. «L’important, c’est d’avoir le choix», insiste Laurent Potesta.

Son positionnement semble fonctionner, puisqu’il relate une croissance de 10 à 40% chaque année. Et 2020 s’avère très prometteuse grâce à l’arrivée sur le marché américain via un réseau de partenaires. Avec des bureaux à Lausanne et à Lisbonne, au Portugal, le patron a notamment pu signer un partenariat avec Globecast (filiale d’Orange) en septembre dernier. Il travaille également avec de grands groupes médias français.

Monétisées selon la durée de visionnage

Des traditions perdurent pour la télévision. Aux Etats-Unis, les publicités sont réalisées par morceaux de 30 secondes. En Suisse, en revanche, la durée n’est pas fixe. Pour les vidéos en ligne, il existe différentes solutions: avant, pendant ou après la vidéo. «La monétisation est fixée selon la durée de visionnage», affirme Laurent Potesta.

Trop de publicités amènent une expérience négative, d’où l’importance de bien cibler son public. La société lausannoise l’a compris et continue à se positionner sur ce marché de la télévision adressable. Elle a su relever le défi en s’adaptant à l’ère du streaming, et aux plateformes qui veulent monétiser leur trafic. «Les coûts d’acquisition et de distribution sur internet sont très chers», conclut le patron.

Garciarebecca1
Rebecca Garcia

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Rebecca Garcia a tout juste connu la connexion internet coupée à chaque téléphone. Elle a grandi avec la digitalisation, l’innovation et Claire Chazal. Elle fait ses premiers pas en journalisme sportif, avant de bifurquer par hasard vers la radio. Elle commence et termine ensuite son Master en journalisme et communication dans son canton de Neuchâtel, qu’elle représente (plus ou moins) fièrement à l’aide de son accent. Grâce à ses études, elle découvre durant 2 mois le quotidien d’une télévision locale, à travers un stage à Canal 9.

A Bilan depuis 2018, en tant que rédactrice web et vidéo, elle s’intéresse particulièrement aux nouvelles technologies, aux sujets de société, au business du sport et aux jeux vidéo.

Du même auteur:

A chaque série Netflix son arôme de cannabis
Twitch: comment devenir riche et célèbre grâce aux jeux vidéo

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."