Bilan

33e Coupe de l'America: la plus chère de l'histoire?

Quand on me donnera la valeur chiffrée des émotions vécues, je répondrai par le montant de mes investissements.»Ernesto Bertarellirefuse de s'épancher sur les coûts de cette 33e Coupe de l'America considérée comme la plus chère de l'histoire. Du côté des Américains, le silence est tout autant de mise, même si l'envergure du projet de Larry Ellisson donne à croire qu'il a coûté beaucoup plus cher que le défi suisse. Quoi qu'il en soit, la victoire du trimaran BMW Oracle a été sans appel, mettant ainsi fin à cet autre duel de près de trois ans devant les tribunaux.Si certains bruits ont laissé croire que l'interminable conflit juridique a occasionné des dépenses supérieures aux investissements techniques de l'épreuve, il apparaît que les rumeurs évoquant un montant de 60 millions de dollars sont infondées. Bob Fischer, journaliste au Guardian et grand spécialiste de la Coupe de l'America parle quant à lui d'un montant plus raisonnable de 15 millions.Cory Friedman, avocat américain et chroniqueur sur le site Web de référence Scuttelbutt reste pour sa part sceptique sur ces affirmations: «Je ne sais pas sur quels éléments s'appuient ces estimations, mais elles sont largement erronées. Si vous essayez d'évaluer le travail qui a été effectué pour traiter ces cas, il n'est pas si colossal que cela. L'essentiel des tâches consiste à rédiger des documents, activité qui se facture sur la base d'un tarif horaire.» Toujours selon Cory Friedman, «des cabinets d'avocats comme Latham & Watkins (BMW Oracle) ou Simpson Thacher & Bartlett (Alinghi) ne facturent pas plus de 800 à 900 dollars de l'heure. Pour ma part, je pense que si chacune des équipes a dépensé 4 millions de dollars de frais de justice, c'est un maximum.»100 000 heures de travailCôté technique, les deux défis semblent également n'avoir pas coûté aussi cher que leur gigantisme pourrait donner à imaginer. Ou en tout cas pas beaucoup plus que le prix des voiliers d'une campagne classique. Bertrand Cardis, directeur et fondateur du chantier Décisionparlait récemment de 15 millions de francs pour Alinghi, chiffre qui paraît cohérent en relation avec les 100 000 heures de travail nécessaires à la construction du catamaran. Le trimaran américain est probablement revenu au double dans la mesure où il a été quasi reconstruit courant 2009.Reste encore la question des équipes, qui constitue le poste le plus élevé. Stephan Kandler, patron du défi All4One ne s'aventure pas à évoquer un quelconque montant. «Il est impossible de connaître le coût d'une équipe comme Alinghi ou BMW Oracle. Chacune des deux compte une centaine de personnes. Cinquante pour cent des frais sont générés par les salaires qui ne sont bien sûr pas connus.» Si Russell Couttset Brad Butterworthont certainement bien négocié leurs contrats, leurs rémunérations restent probablement très loin de celles des footballeurs ou des pilotes. Au final, si l'on se réfère aux budgets de 2007, soit 160 millions pour Alinghi et environ 200 pour BMW Oracle, la 33e Coupe de l'America n'a pas été la plus chère du monde. Sauf si l'on rapporte les coûts au temps de compétition bien sûr.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."