Bilan

Affaire Pastor: des flux financiers suspects sur les comptes du gendre

Vingt-trois personnes étaient en garde à vue mardi dans l'enquête sur l'assassinat de la milliardaire monégasque Hélène Pastor. Deux suspects ont été identifiés.

Hélène Pastor et son chauffeur avaient été grièvement blessés dans un guet-apens le 6 mai à Nice.

Crédits: AFP

Vingt-trois personnes étaient en garde à vue mardi dans l'enquête sur l'assassinat d'Hélène Pastor, dont deux hommes identifiés grâce à la vidéosurveillance, la téléphonie et les analyses ADN, et le gendre de la milliardaire monégasque sur les comptes duquel sont apparus des "flux financiers suspects", a indiqué le procureur de la République de Marseille.

Les gardes à vue, commencées lundi à 14H00, peuvent durer 96 heures, soit jusqu'à vendredi.

Concernant "l'identification des deux suspects présents sur les lieux", le procureur Brice Robin a expliqué qu'il pouvait être "aujourd'hui assez affirmatif", en raison de trois éléments "probants": "l'étude des images" de videosurveillance, de Marseille à Nice, "en amont et aval des faits", la géolocalisation permise par les téléphones, et l'ADN de l'un d'eux, recensé au fichier des empreintes génétiques, retrouvée sur une bouteille de gel douche dans un hôtel de Nice où ils étaient descendus.

Des "flux financiers suspects ont été repérés sur les comptes bancaires" du gendre de Mme Pastor, Wojciech Janowski, des flux "qui méritent des explications", a dit M. Robin. "Des liens sont apparus avec deux individus que je peux qualifier d'intermédiaires en relation directe avec les deux suspects", a ajouté le procureur ajoutant qu'il n'y "avait aucune relation directe entre M. Janowski et les deux suspects".

M. Janowski est consul honoraire de Pologne à Monaco depuis 7 ans, et ne bénéficie pas d'immunité diplomatique. Il a un casier vierge, a précisé M. Robin, qui s'exprimait devant la presse aux côtés de Christian Sainte, directeur interrégional de la police judiciaire chargée de l'enquête.

Sylvia, la fille de la femme d'affaires, et épouse de M. Janowski, a été interpellée "uniquement pour les nécessités de l'enquête", a ajouté M. Robin, qui devait tenir une nouvelle conférence de presse vendredi à l'issue des gardes à vue.

A ce staden M. Robin a précisé qu'il n'y avait pas "de mobile prédéfini" pour l'assassinat de Mme Pastor et de son chauffeur.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."