Bilan

Antoine Hubert, seul maître à bord du groupe genolier

Ce fut incontestablement l’un des feuilletons financiers de l’été. Joyeuses passes d’arme entre actionnaires, entre membres du conseil d’administration, coups bas, accusations multiples, mis en rang d’armées d’avocats, démissions forcées, puis retour au quasi statu quo. Au final, la guerre larvée aura tout de même eu des conséquences importantes. Michael Schroeder, cofondateur du Genolier Swiss Medical Network, a finalement vendu les deux tiers de ses actions à Antoine Hubert, mettant fin ainsi au conflit d’actionnaires. Etrange retour des choses pour le Valaisan qui avait été débarqué brutalement à la suite d’une assemble générale l’été dernier.

Michael Schroeder a également cédé la participation de 27% qu’il détenait dans Unigerim qui coiffe les actifs immobiliers des cliniques. L’ensemble des transactions équivaudrait à quelque 20 millions de francs. Cette affaire réglée, Genolier va-t-elle céder aux sirènes du groupe Hirslanden?  [PYF]

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."