Bilan

Bank of America paie un record de 16,65 milliards pour solder des poursuites

Bank of America paiera un montant record de 16,65 milliards de dollars pour mettre fin à des poursuites liées aux "subprime", les crédits immobiliers à risque à l'origine de la crise financière.

L'amande de Bank of America est celle individuelle la plus élevée jamais infligée à une entreprise aux Etats-Unis, a précisé le département de la Justice.

Crédits: AFP

Bank of America a annoncé jeudi avoir accepté de payer un montant record de 16,65 milliards de dollars pour mettre fin à des poursuites liées aux "subprime", les crédits immobiliers à risque à l'origine de la crise financière.

C'est l'amende individuelle la plus élevée jamais infligée à une entreprise aux Etats-Unis, a précisé le département de la Justice.

Les autorités américaines reprochaient à BofA d'avoir commercialisé avant la crise financière de 2008 des placements complexes, adossés à des crédits immobiliers à risque, qui ont généré des milliards de dollars de pertes pour ceux qui les ont achetés.

La banque fait valoir jeudi que les faits reprochés ont essentiellement eu lieu au sein de ses filiales Countrywide et Merrill Lynch, avant qu'elle ne les rachète.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."