Bilan

Barclays Suisse participe au programme américain

La filiale Barclays Bank et la succursale de Genève sont actuellement soumises à des contrôles dans le cadre du programme américain de régularisation fiscale.

Barclays Bank n'a pas précisé dans quelle catégorie du programme américain elle se place. Mais la date butoir mentionnée peut laisser supposer qu'il s'agit de la catégorie 2, regroupant les banques qui pensent avoir violé la législation américaine.

Crédits: DR

Barclays Bank participe au programme américain de régularisation fiscale. Son rapport annuel, publié mardi, indique que la filiale Barclays Bank (Suisse) et la succursale de Genève soumettent les comptes de leurs clients américains à un examen.

Les contrôles sont en cours, indique également le rapport. Ils devraient être achevés d'ici fin avril 2014. Barclays Bank ne précise pas dans quelle catégorie elle se place. Mais la date butoir mentionnée peut faire penser qu'il s'agit de la catégorie 2, qui concerne les banques qui pensent avoir violé la législation américaine.

Celles-ci devront payer pour obtenir la garantie de ne pas être poursuivie ("non-prosecution agreement"), mais les amendes seront échelonnées. Pour les comptes existants au 1er août 2008, elles atteindront 20% du montant maximal des avoirs non fiscalisés. Pour ceux ouverts entre le 1er août et le 28 février 2009, ce sera 30%. Au-delà de cette date, liée à l'affaire UBS, la facture se montera à 50% des avoirs détournés.

Le groupe Barclays a annoncé hier la suppression de 10'000 à 12'000 emplois supplémentaires dans le monde cette année, dont 7000 en Grande-Bretagne.

 

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."