Bilan

Berlin poursuit Julius Baer pour récupérer des millions liés à la RDA

L'Allemagne a attaqué en justice la banque suisse Julius Baer, pour récupérer quelque 110 millions de francs suisses (91 M euros) liés à l'ancienne RDA (République démocratique allemande).

"Nous contestons ces accusations et nous avons pris les mesures pour protéger nos intérêts", a indiqué à l'AFP un porte-parole de la banque Julius Baer,

Crédits: AFP

L'Allemagne a attaqué en justice une nouvelle banque suisse, la banque Julius Baer, pour récupérer quelque 110 millions de francs suisses (91 M euros) liés à l'ancienne RDA (République démocratique allemande), selon le site d'informations financières Finews.ch

"Nous contestons ces accusations et nous avons pris les mesures pour protéger nos intérêts", a indiqué à l'AFP un porte-parole de la banque, ajoutant que l'établissement était au courant de ce litige avec l'Allemagne et qu'il l'avait mentionné à ses actionnaires dans son dernier rapport semestriel.

En outre, a ajouté le porte-parole, la banque Julius Baer connaissait ce litige lié à la banque Cantrade qu'elle a reprise en 2005. Ce litige, a-t-il précisé, était mentionné dans le contrat de reprise.

L'Allemagne avait déjà porté plainte contre une autre banque suisse, une filiale de la Bank Austria sur le même dossier, et avait obtenu gain de cause en 2012, récupérant au passage 254 millions d'euros.

Cette nouvelle plainte a été déposée la semaine dernière par l'Office fédéral allemand chargé des questions liées à la réunification (l'ex-Treuhand) devant le tribunal d'instance de Zurich.

L'Office réclame 110 millions d'euros, auxquels s'ajoutent des intérêts, à la banque suisse, accusée de ne pas s'être opposée au retrait de capitaux par une ex-dignitaire du régime communiste est-allemand.

Julius Baer répond de son côté que c'est à UBS, ancienne maison mère de la banque Cantrade, de répondre aux accusations de l'Allemagne.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."