Bilan

Bitcoin: un choix gagnant pour AirBaltic

La compagnie aérienne lettonne, qui autorise ses clients à régler les sièges les moins chers en monnaie virtuelle, assure susciter "énormément d'intérêt".

"Nous pensons avoir pris toutes les précautions nécessaires pour éviter tout risque", a précisé Janis Vanags, porte-parole de la compagnie.

Crédits: Keystone

AirBaltic, première compagnie aérienne à accepter les paiements en monnaie virtuelle bitcoin, a rapporté lundi avoir suscité "énormément d'intérêt".

La compagnie a annoncé la semaine dernière qu'elle permettrait à ses clients de régler leurs tickets en bitcoins. Dans les faits, les prix sont toujours indiqués en euros sur le site d'airBaltic, et seules les places les moins chères peuvent être payées en devise virtuelle.

"Nous avons suscité énormément d'intérêt", en premier lieu de clients aux Etats-Unis, a déclaré Janis Vanags, porte-parole de la compagnie.

Rejetant l'idée d'un simple coup de publicité, il a souligné que les clients d'airBaltic disposaient désormais "d'une option entièrement nouvelle".

"Nous pensons avoir pris toutes les précautions nécessaires pour éviter tout risque", a ajouté M. Vanags.

En vigueur depuis 2009, Bitcoin est un système de paiement qui fonctionne sans banque centrale ni régulateur d'aucune sorte. Cette situation a conduit plusieurs autorités financières à exiger une forme de contrôle, et le gouvernement français a notamment fait part ce mois-ci de sa volonté de taxer les bénéfices tirés par les utilisateurs de monnaie virtuelle.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."