Bilan

BNP Paribas: les transactions visées passaient par Genève

Selon Le Temps, les opérations jugées litigieuses par Washington transitaient par le bout du lac. BNP Paribas risque une énorme amende aux Etats-Unis.

Ces transactions visées, précise le journal, étaient légales en Suisse, en Europe et dans les trois pays sous embargo américain. Le problème vient du fait qu'elles ont été libellées en dollars, indique-t-on de source bancaire.

Crédits: Keystone

Les transactions de la banque BNP Paribas, visées par les autorités américaines, passaient par Genève, écrit vendredi le journal "Le Temps", citant ses propres sources.

"Selon nos informations, une grande partie des opérations jugées litigieuses par les États-Unis passaient par Genève où BNP est leader dans le financement du négoce de matières premières", écrit le journal.

Interrogé, le service de presse de BNP Paribas Suisse s'est refusé à tout commentaire.

Selon le journal américain Wall Street Journal, BNP Paribas risque une amende dépassant les 10 milliards de dollars, car la banque est accusée d'avoir contourné les sanctions américaines contre l'Iran, le Soudan et Cuba entre 2002 et 2009 en effectuant des paiements en dollars dans ces pays.

Le journal suisse cite une enquête interne de la banque, qui avait recensé au début de l'année "un volume significatif d'opérations qui pourraient être considérées comme non autorisées au regard des lois et des règles des États-Unis".

Ces transactions, ajoute le journal, étaient légales en Suisse, en Europe et dans les 3 pays faisant l'objet de sanctions américaines.
Le problème vient du fait qu'elles ont été libellées en dollars, indique-t-on de source bancaire. Si les transactions avaient été effectuées en euros ou dans une autre monnaie autre que le dollar US, elles n'auraient pas pu donner lieu à des sanctions américaines, ajoute-t-on de même source.

Le Temps affirme également qu'une trentaine d'employés de BNP Paribas à Genève ont été sanctionnés ces derniers mois, les mesures allant du simple blâme au licenciement.

BNP Paribas emploie quelque 1.700 personnes en Suisse. Le financement du négoce international de matières premières est en grande partie basé à Genève.

Le directeur général de BNP Paribas (Suisse) est M. Geoffroy Bazin et le président du conseil d'administration est M. Georges Chodron de Courcel, également directeur général délégué du groupe à Paris.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."