Bilan

Bourse: privilégiez l’esprit de famille

En Europe, plus de cinq cents entreprises familiales sont cotées. Réputées pour avoir une gestion responsable, elles méritent une place dans votre portefeuille.

Avec 40% de parts du marché mondial, le spécialiste suédois des télécommunications a une bonne capacité de résistance.

Crédits: Dr

Les entreprises familiales sont souvent perçues comme des PME, avec quelques employés dévoués au patriarche. Or certaines ont connu de tels succès qu’elles sont devenues des multinationales rentables avec parfois des milliers de collaborateurs à travers le monde.

En général, une entreprise est dite «familiale» si au moins l’un des membres d’une famille assume encore un pouvoir décisionnel et que son patrimoine soit essentiellement investi dans la société.

Oddo Asset Management a fait de ces entreprises une thématique d’investissement à part entière depuis 1996: «Le fait qu’une société soit familiale est en général un vecteur de performance puissant sur la durée, affirme Emmanuel Chapuis qui gère ces fonds depuis 2005.

Les stratégies de long terme des sociétés familiales, mises en place par des dirigeants qui ont un intérêt fort à valoriser la valeur de l’entreprise dans la durée, expliquent en grande partie leurs succès boursiers.» Ses convictions ont payé jusqu’ici, les performances du fonds étant au rendez-vous.

Pour les investisseurs qui souhaitent procéder à des achats en direct, il existe environ 550 sociétés familiales cotées en Europe, principalement en Allemagne (20%),en France (19%) et en Suisse (17%), avec une surreprésentation des secteurs des biens de consommation (21%), de la santé (13%) ou de l’industrie (11%).

A contrario, les entreprises qui nécessitent des capitaux conséquents, comme les télécoms ou la finance, sont peu nombreuses.

Fondamentaux plus solides

Toutes les sociétés familiales sélectionnées par Emmanuel Chapuis ont un point en commun: l’envie de rester indépendantes et d’être transmises à la génération suivante: «Pour ce faire, elles ont moins recours à l’endettement. Elles préfèrent autofinancer leur croissance ou renforcer leur capital.»

Cette manière de concevoir leur développement les rend plus prudentes et avec des fondamentaux plus solides. 

Les chiffres de ces dix dernières années ont d’ailleurs démontré que les entreprises familiales offraient un meilleur retour sur fonds propres (RoE) que celles de l’Euro Stoxx, et cela avec un levier financier (dette nette/EBITDA) plus faible.

«Par ailleurs, les cours de bourse de ces sociétés offrent généralement une volatilité inférieure à celle du marché, tout en affichant des performances meilleures», précise le gérant des fonds Oddo Génération. Au vu de ces bons résultats, chaque portefeuille aurait tout intérêt à s’enrichir de quelques sociétés familiales. 

Conseil nº1

Ericsson

Code: ERIC

Cours: 80,17 sek

Objectif: 100 sek (+25%)

Avec 40% de parts du marché mondial, le spécialiste suédois des télécommunications a une bonne capacité de résistance. De plus, il est bien armé pour la remise à niveau des logiciels après la consolidation de ses parts de marché. Ces dernières années, il a prouvé sa capacité à maintenir sa rentabilité.

Conseil nº2

Forbo

Code: FORN

Cours: 755 francs

Objectif: 800 francs (+6%)

Le fabricant suisse de revêtements de sol a de nombreux atouts: une colossale génération de free cashflow; une part de marché dominante dans le produit écologique du linoleum; une montée en gamme du linoleum qui séduit la clientèle; assez de liquidités pour croître de manière externe.

Conseil nº3

Fresenius Medical Care

Code: FRE

Cours: 51,73 euros

Objectif: 60 euros (+16%)

Dans un secteur en croissance structurelle (4 à 6% par an), l’action du leader mondial des produits et services de dialyse se traite avec un P/E en deçà du marché, offrant ainsi une bonne opportunité. De plus, une appréciation du dollar serait favorable à la firme allemande.

Conseil nº4

Orpéa

Code: ORP

Cours: 42,2 euros

Objectif: 55 euros (+30%)

Leader mondial dans la prise en charge de la dépendance en Europe avec un positionnement haut de gamme, la société bénéficie notamment de l’augmentation du nombre de personnes âgées. En 2014, La maison va pénétrer le marché allemand après l’Italie, la Belgique, l’Espagne et la Chine.

Nathalie Praz

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."