Bilan

Capitalisations: small is beautiful

Des valorisations en dessous des grands groupes, de belles croissances, une gestion plus prudente: les Small & Mid Caps européennes ont des atouts indéniables.

Le constructeur italien Piaggio possède un potentiel d’expansion aux Etats-Unis.

Crédits: Dr

Si les petites et moyennes entreprises, environ 5000 sociétés en Europe, ont déjà bien performé, cette tendance haussière devrait se poursuivre. De plus, les performances passées ont démontré que les Small & Mid Caps surperforment les grandes capitalisations: ainsi, en Grande-Bretagne, elles ont affiché une hausse de 15,5% par an entre 1926 et 2013, contre 12,6% pour leurs «grandes sœurs».

Bien souvent, cette différence de rendement est due à des primes de risque induites par la faible liquidité de ces titres, primes qui impactent positivement la performance. Par ailleurs, reconnues comme plus innovantes que les grandes capitalisations, elles peuvent plus facilement conquérir de nouveaux marchés porteurs, leur offrant, ainsi qu’à leurs actionnaires, une croissance supérieure et des rendements attractifs.

Il ne faut pas oublier cependant que ce marché est très volatil et nécessite donc des compétences d’analyse aiguës. Pour les moins aguerris, les fonds de placement actifs dans ce secteur sont à privilégier. Pour les plus téméraires, le «stock picking», c’est-à-dire la sélection d’un ou de plusieurs titres en fonction de leur potentiel estimé, peut s’avérer payant.

D’autant que certaines sociétés sont sous-évaluées par le marché et peu connues des investisseurs en raison du manque de suivi et de recommandation de la part des analystes financiers. «Les performances actuelles sont en deçà de celles des grandes capitalisations. L’atmosphère est donc encore favorable à un rattrapage pour les Small & Mid Caps», estime Charles Anniss, manager de fonds chez M & G Investments, qui tend à privilégier les valeurs industrielles cycliques.

Des bilans robustes

Pour la firme anglaise, les activités de fusions et acquisitions tirent le marché à la hausse. Si ces dernières se sont concentrées jusqu’à présent sur les grandes capitalisations du secteur pharmaceutique, M & G Investments s’attend à voir davantage d’activités dans les petites entreprises qui cherchent à tirer parti de leur bilan robuste tant du côté des proies potentielles que des entreprises qui cherchent à les acquérir.

Quant aux IPO (en anglais Initial Public Offering pour entrée en bourse), l’analyste de M & G Investments se montre sceptique. S’il fait preuve d’une approche très sélective, il reconnaît certaines «perles», notamment les sociétés qui bénéficient de hauts rendements, d’une position solide sur un marché défini et surtout celles dont le niveau de valorisation présente une décote. 

Conseil nº1

Piaggio

Code: PIA

Cours: 2,28 euros

Objectif: 2,60 (+14,03%)

L’un des leaders mondiaux de scooters, basé en Italie, bénéficie d’un business de qualité avec un potentiel d’expansion en Asie mais aussi aux Etats-Unis, un marché peu pénétré à l’heure actuelle, à travers sa marque Vespa. On peut constater une reprise des ventes à la hausse cette année.

Conseil nº2

Hugo Boss

Code: BOSS

Cours: 104,35 euros

Objectif: 110,24 euros (+5,6%)

Avec une valorisation attractive et un retour sur capital en progression, la firme allemande de luxe, dotée de marques fortes, est intéressante. Son potentiel de croissance hors de l’Europe est important, notamment en Asie, qui ne représente que 16% des ventes.

Conseil nº3

Porr

Code: ABS2 GR

Cours: 46,7 euros

Objectif: 60,47 euros (+29,5%)

La société allemande de construction (ferroviaire et tunnels) a une nouvelle direction qui maîtrise les risques. Elle bénéficie de l’amélioration des perspectives dans des pays comme l’Autriche, la Pologne et la République tchèque. Une levée de capitaux augmente la liquidité.

Conseil nº4

Mutares

Code: MUX

Cours: 81 euros

Objectif: 150 euros (+85,2%)

L’augmentation de capital récente a accru la liquidité, offrant ainsi une belle opportunité d’entrée. L’action de cette société allemande peu connue et spécialisée dans la restructuration de petites et moyennes compagnies, suite à leur acquisition, bénéficie d’une valorisation attractive.

Nathalie Praz

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."