Bilan

Changement d’équipe à la tête de Sarasin

Le CEO Joachim Straehle quitte la banque et se voit remplacé par Edmond Michaan.
L’ancien CEO de Sarasin Joachim Straelhe quitte la banque et se voit remplacé par Edmond Michaan. Crédits: DR

La banque Sarasin se réorganise. Alors que l’établissement avait annoncé son rapprochement avec la banque Jacob Safra à la fin 2011, un changement dans l’équipe de direction doit permettre de passer à la phase post-fusion.

Le CEO de Sarasin Joachim Straehle quitte la banque et se voit remplacé par Edmond Michaan, actuellement directeur général de Bank J. Safra (Switzerland). Eric Sarasin sera désormais son adjoint. Bas Rijke et Christian Gmünder, tout deux issus de Sarasin, rejoignent le comité exécutif. Sur dix membres du comité exécutif, six sont issus de la banque bâloise.

Même si l’opération consistait clairement en une reprise de Sarasin par Safra, les dirigeants de cette dernière ont décidé de jouer le long terme et de mettre en avant les compétences des équipes pour aller de l’avant dans un secteur en pleine restructuration. La future banque Safra Sarasin, qui sera avalisée par la FINMA d’ici quelques jours, gère 130 milliards de francs et occupe 2140 personnes dans le monde sur 30 sites différents.

A Genève, l’ancienne banque Sarasin va quitter les locaux qu’elle louait à la place de l’Université pour se regrouper avec les équipes de la banque Jacob Safra au Quai de l’Ile et à la rue du Rhône. Le rapprochement n’a occasionné aucun licenciement. Un changement a aussi eu lieu ces derniers jours à la banque Safra puisque Ilan Hayim (ex-HSBC et BSI) a rejoint le conseil d’administration comme vice-président de la banque Safra et administrateur de la holding.

Le groupe Safra compte la banque Safra Sarasin en Suisse mais aussi Banco Safra au Brésil et National Bank of New York au Brésil. En tout, le groupe pèse 200 milliards de dollars et compte 7700 collaborateurs.          

Stéphane Benoit-Godet

<p>Rédacteur en chef du Temps, (ex-rédacteur en chef de Bilan)</p>

Lui écrire

Depuis le 1er janvier 2015, Stéphane Benoit-Godet dirige la rédaction du quotidien Le Temps. Il était le rédacteur en chef de Bilan de 2006 à 2015. Auparavant, il a travaillé pour les quotidiens La Tribune de Genève et Le Temps 1998-2003), journal dont il a dirigé la rubrique économique (fin 2000 à mi-2003). Juriste de formation, Stéphane a fait ses études en France à l'Université d'Aix-Marseille III. 

 

 

Du même auteur:

«Les concentrations dans la presse ne font que débuter»
Comment la Silicon Valley écrit un nouveau chapitre de l’histoire: les cleantechs

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."