Bilan

Christine Lagarde demande à Berlin de ne pas trop économiser

La directrice générale du Fonds monétaire international prévoit une meilleure conjoncture en Europe à condition que les bonnes mesures soient prises.
La directrice générale du Fonds monétaire international, Christine Lagarde, a appelé Berlin à ne pas trop économiser, tout en prédisant une amélioration de la conjoncture en zone euro l'an prochain, dans un entretien à paraître jeudi.

«L'Allemagne (...) et d'autres (...) peuvent se permettre d'aller un peu plus lentement que d'autres dans l'assainissement de leurs finances publiques», a dit la directrice générale, dans un entretien à l'hebdomadaire allemand Die Zeit. Et d'expliquer, notamment, à l'attention de celui qu'elle qualifie d'«ami», le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, que «cela permet de contrer l'effet de ralentissement de croissance provenant des pays en crise qui économisent», tels ceux du Sud de l'Europe.

Pour l'an prochain, la directrice du FMI dit prévoir «une économie en zone euro qui s'améliore par rapport à l'an passé, à condition que les bonnes mesures soient mises en œuvre». Elle estime que la croissance des pays de la monnaie unique sera en partie soutenue par une certaine dynamique mondiale.

«Dernièrement des signaux positifs en matière de conjoncture sont de nouveau venus des Etats-Unis, de la Chine et d'autres pays en voie de développement», a dit Mme Lagarde, dans cette interview, uniquement disponible en allemand.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."