Bilan

Compétitivité et accès aux marchés sont des priorités

Après une année 2012 marquée par de vifs débats sur la fiscalité, la politique suisse en matière de place financière ne doit pas négliger ses autres priorités. La compétitivité et l'accès au marché sont des préoccupations vitales.
«Ces deux axes ne peuvent pas être séparés l'un de l'autre. En effet, il ne sert à rien d'être compétitif si l'on a pas accès à ses clients», a souligné jeudi à Berne Nicolas Pictet, président de l'Association des banquiers privés suisses (ABPS).

«C'est pourquoi il est à la fois urgent et important que la Suisse se préoccupe de garantir l'accès aux marchés extérieurs à son secteur financier et notamment à l'Union européenne», a-t-il dit lors de la conférence de presse annuelle de la fédération.

Quant aux mesures unilatérales à disposition pour renforcer la compétitivité, les banquiers privés citent en particulier la fiscalité intérieure. «Cela pourrait passer par une réforme intelligente et visionnaire de l'impôt anticipé et par la suppression du droit de timbre», estime le président de l'ABPS.
Myriam Amara

Aucun titre

Lui écrire

Aucune biographie

Du même auteur:

Globus à la baisse en 2012
Mario Monti ouvrira la grand-messe davosienne

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."