Bilan

Credit Suisse en net rebond après l'accord aux Etats-Unis

Selon les analystes de Vontobel, le montant de l'amende correspond à respectivement 35% et 51% des estimations de bénéfice avant-impôts et de profit net pour 2014.

Selon des analystes, le montant élevé de l'amende pourrait être un compromis afin d'éviter le retrait de la licence bancaire dans l'Etat de New York.

Crédits: Keystone

L'action Credit Suisse a ouvert mardi sur une solide hausse, après l'annonce dans la nuit d'un accord avec les autorités américaines mettant un terme au litige fiscal. La banque devra s'acquitter d'une amende totale de 2,8 milliards USD (2,5 milliards CHF) pour régler le contentieux outre-Atlantique.

A 09h36, le titre Credit Suisse prenait 2,9% à 26,82 CHF, dans un SMI en progression de 0,95% et un volume de plus de 2 mio de transactions.

Selon les analystes de Vontobel, le montant de l'amende, réduit des provisions de 892 millions USD, correspond à respectivement 35% et 51% des estimations de bénéfice avant-impôts et de profit net pour 2014. Au niveau des capitaux, les coûts supplémentaires s'élèvent à respectivement 4,5% et 3,7% des fonds propres et des fonds propres tangibles.

"Cette annonce n'est pas une surprise, vu l'inflation ces dernières semaines des estimations d'amende dans les médias", ont souligné les spécialistes de Vontobel dans une note. Le montant de la pénalité se trouve cependant dans le haut de la fourchette des attentes, ont-ils ajouté.

Les estimations d'un bénéfice avant impôts de 7,08 milliards CHF devraient être réduites de 20%, ont commenté les analystes de la Banque cantonale de Zurich (ZKB). Selon ces derniers, le montant élevé de l'amende pourrait être un compromis afin d'éviter le retrait de la licence bancaire dans l'Etat de New York.

L'impact sur la clientèle est également limité, 125 des 130 contreparties n'ayant pas formulé de réserve à l'encontre de la banque, a ajouté la ZKB.

Natixis a pour sa part estimé que l'annonce constituait une bonne nouvelle, "dans la mesure où elle vient régler le principal litige juridique" du groupe. L'accord ne devrait "pas se traduire par un impact notable sur sa capacité opérationnelle aux Etats-Unis", a ajouté l'établissement français.

 

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."