Bilan

Credit Suisse: le conflit fiscal en France en voie de règlement

Le président de la banque Urs Rohner affirme que les nouveaux dépôts français et allemands sont déclarés, tandis que l'assainissement "se poursuit" pour les avoirs plus anciens.

Urs Rohner, président de Credit Suisse: "Nous n'acceptons plus d'avoirs non déclarés".

Crédits: DR

Les dossiers liés à l'évasion fiscale des clients de Credit Suisse en France et en Allemagne avancent bien, a affirmé le président de la banque, Urs Rohner, dans un entretien mercredi au journal "NZZ".

"Les dossiers en France, comme en Allemagne, se règlent avec notre demande aux clients de mettre à jour leur situation fiscale", a dit M. Rohner. Selon ce dernier, "l'assainissement (de la situation fiscale des clients) avance bien". Concernant l'Italie, le président a rappelé que Rome avait lancé plusieurs amnisties fiscales.

Interrogé quant à savoir si la majorité des avoirs français et allemands était déclarée, M. Rohner a indiqué que cela était le cas pour les nouveaux dépôts, tandis que l'assainissement "se poursuit" pour les avoirs plus anciens.

"Nous n'acceptons plus d'avoirs non déclarés. Nous avons aussi clairement indiqué que les clients ne pouvant pas présenter à temps une attestation fiscale, ne pourront pas être conservés. Cela vaut pour tous les pays de l'UE (et) nous sommes en train de mettre ces mesures en place avec vigueur", a-t-il dit.

Urs Rohner a par ailleurs rejeté le scénario d'une éventuelle fuite de clients et investisseurs de Credit Suisse après l'amende record de 2,8 mrd USD aux Etats-Unis, dans une interview au quotidien "Tages-Anzeiger" de mercredi.

"Nous n'avons quasiment pas subi de reflux d'avoirs de la clientèle et nous venons juste de gagner aujourd'hui des clients importants", a insisté le président.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."