Bilan

Demain, un état devra être durable pour rester solvable

Cet élément ressort de la dernière analyse de durabilité de la Banque Sarasin. Parmi les pays les mieux notés viennent la Suède, la Finlande, la Norvège, l'Australie et le Brésil. Pour établir ce classement, l'abondance des ressources et l'efficience de leur utilisation ont servi d'indicateurs. «La raréfaction des ressources constitue une menace pour l'économie et, partant, pour la prospérité», explique Balazs Magyar, analyste de Sarasin. La thématique prend une dimension supplémentaire avec l'endettement massif qui pèse sur nombre de pays occidentaux. «Aujourd'hui, le prix des obligations d'Etat n'inclut pas les risques induits par le non-respect des critères de durabilité.» Sur la durée, ce facteur finira par être pris en compte, ce qui ne restera pas sans conséquence. Les coûts pour les Etats à la recherche de financement vont grimper.Signe des temps, la Grèce et les Etats-Unis figurent parmi «les pays dont les ressources sont assez restreintes par rapport à la consommation et qui aggravent encore leur situation par leur utilisation relativement inefficiente». Ces mauvais élèves devront réagir.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."