Bilan

Economiesuisse prédit une chute du PIB dépassant 20%

Sans découverte de nouvelles technologies, la stratégie énergétique 2050 du Conseil fédéral risque d'entraîner une baisse de plus de 20% du produit intérieur brut (PIB). Telle est la prédiction d'economiesuisse.
Sans découverte de nouvelles technologies, la stratégie énergétique 2050 du Conseil fédéral risque d'entraîner une baisse de plus de 20% du produit intérieur brut (PIB). Telle est la prédiction d'economiesuisse qui se base en cela sur une étude de l'institut conjoncturel KOF.

Les experts de l'institut de l'EPF Zurich sont partis de données «plus réalistes» que celles utilisées par les spécialistes de la Confédération, estime economiesuisse. La base de travail du gouvernement tient en effet compte de technologies aujourd'hui encore inconnues, ont déclaré mercredi les responsables de la fédération des entreprises suisses aux médias réunis à Zurich.

Les chercheurs du KOF ont pour leur part fait abstraction de nouvelles adaptations technologiques. Ils ont en revanche tenu compte de l'objectif de réduction de la consommation d'énergie par habitant de 35% d'ici 2035 grâce à des taxes écologiques. Le projet de fiscalité écologique promis par le Conseil fédéral n'a cependant toujours pas été présenté.

Hausse du chômage

En suivant ce scénario, les conséquences de la stratégie gouvernementale s'avèrent «très lourdes»: le projet de redevance de 1140 francs par tonne de CO2 et le remplacement des centrales nucléaires par des centrales au gaz et des énergies renouvelables ferait baisser le PIB d'environ 20 à 25% en Suisse, selon l'étude.

Autre conséquence négative, le chômage augmenterait de 3,5 points, d'après une estimation fondée sur les données de la Banque mondiale. Il faudrait un progrès technique équivalant à plus de deux décennies de croissance modérée pour compenser l'effet sur le revenu réel, prédit Peter Egger, professeur au KOF.

La stratégie énergétique du Conseil fédéral «repose sur des bases chancelantes et dangereuses pour l'économie», estime l'organe faîtier. Et d'exiger une révision complète de la stratégie énergétique «en accord avec les principes d'une économie libérale». L'organisation présentera ses propres recettes dans le courant de l'année.

Christine Werlé

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."