Bilan

Fonds de placement: nos conseils pour 2014

Pour l’investisseur, c’est un moyen simple de diversifier son portefeuille. Bilan a sélectionné dix fonds de placement et dessine les grandes tendances qui influenceront cette industrie.
  • Salon de l’auto à Shanghai. Le marché chinois aurait un fort potentiel de progression en 2014.

    Crédits: Carlos Barria/Reuters
  • Michael Hulme gère le fonds Carmignac Commodities A, principalement investi en Amérique du Nord.

    Crédits: Dr

Une industrie gigantesque: près de 100 000 fonds de placement sont répertoriés sur Bloomberg avec des actifs au-dessus de 100 millions.

«Ce chiffre semble un peu exagéré, tempère Nicolas Batrel, spécialiste du conseil en fonds de placement auprès de Julius Baer. En effet, nombre d’entre eux sont enregistrés à double dans différentes structures aux Etats-Unis ou au Luxembourg, par exemple.»

Afin d’aider l’investisseur à faire les bons choix dans cette immense jungle, Bilan a sélectionné 10 fonds qui devraient être intéressants pour 2014.

La consommation chinoise

GAM Star China Equity 
(USD, performance en 2013: +26,5%)

Géré par Michel Lai – plus de vingt ans d’expérience sur le marché chinois – ce fonds d’actions de 2,4 milliards d’actifs sous gestion regroupe entre 25 et 55 positions. Il a obtenu une performance de 26% en 2013, contre seulement 4% pour l’indice MSCI China.

Il est recommandé à ceux qui souhaitent se positionner sur les valeurs de croissance de consommation domestique chinoise (jeux, santé, consommation discrétionnaire, internet). Plusieurs banques, dont Julius Baer, voient dans ce marché un fort potentiel de progression en 2014. 

L’immobilier de proximité

Procimmo Swiss Commercial Fund – PSCF 1 (CHF, performance au 30.06.2013: +0,29%)

Lancé en 2007, ce fonds d’environ 830  millions de francs est spécialisé dans l’immobilier industriel et artisanal en Suisse romande. Favorisant les immeubles commerciaux, les surfaces administratives et les bâtiments industriels, plus de 60% de ces biens immobiliers se situent dans le canton de Vaud.

D’ici à l’été, un deuxième fonds, le PSCF 2, verra le jour et investira dans la niche identique, en Suisse alémanique cette fois. Idéal pour participer à ce marché qui se montre plus technique lors d’un investissement en direct.

Les ressources naturelles

Carmignac Commodities A
(EUR, performance en 2013: -8,55%)

Surtout investi en Amérique du Nord, le fonds de 670  millions a bénéficié de ses choix d’investissement dans les matériaux industriels, les sociétés liées au bois et les segments bénéficiant de la révolution énergétique aux Etats-Unis.

La prudence du manager David Field lui a permis d’éviter la chute du secteur des mines d’or. Un vent de renouveau souffle avec l’arrivée d’un nouveau gérant, Michael Hulme, qui gérait un fonds de Lombard Odier classé 4 étoiles par Morningstar.

L’Europe des valeurs

Oddo Proactif Europe A
(EUR, performance en 2013: +9,39%)

Ce fonds d’actions est habillement géré par Oddo Asset Management. Pour preuve, sur les dix dernières années, il a surperformé son indice en période de marché haussier et, en phase baissière, il a moins perdu que son indicateur composite. Le fonds est coté 5 étoiles par Morningstar. La part actions est discrétionnaire et peut aller de 0 à 100% (le solde étant investi en produits monétaires).

Les compagnies européennes qui ont un rayonnement international sont sélectionnées en fonction de leur capacité de croissance autofinancée et de leur niveau de valorisation.

Des perles asiatiques méconnues

Macquarie Asia New Stars
(USD, performance en 2013: +20,41%)

Avec une philosophie dite «bottom-up», l’équipe basée à Hongkong réalise de nombreuses analyses fondamentales avant de procéder à sa sélection d’actions.

Spécialisé dans les titres méconnus et peu suivis, le fonds permet aussi d’éviter d’investir dans les entreprises qui pourraient être soumises à la corruption. Positionné, notamment sur la Chine et l’Asie du Nord, sa performance surpasse les 6% de l’indice de référence.

L’investissement «high yield»

Oyster Global High Yield
(USD, performance en 2013: +6,68%)

Ce fonds en obligations monde à haut rendement a été lancé en novembre 2011 par la Banque Syz & Co. Géré par Seix Investment Advisors, un spécialiste du high yield basé dans le New Jersey, il est investi à plus de 80% aux Etats-Unis et au Canada et dans les secteurs de la consommation discrétionnaire (24,4%), des télécommunications (21,3%) et de l’énergie (17%).

Pour ceux qui souhaitent d’autres solutions aux actions ou aux revenus fixes traditionnels avec un profil de risque/rendement asymétrique, la banque genevoise propose aussi les fonds High Dividend, Market Neutral, Credit, Absolute Return, Dynamic Allocation.

Anticiper

Metropole Selection
(EUR, performance en 2013: +28,4%)

Grâce à une rigueur analytique exemplaire, Isabel Levy, la gérante du fonds d’actions, sait reconnaître la valeur d’une entreprise et les catalyseurs qui vont entraîner une revalorisation avant que les autres acteurs du marché n’y voient un quelconque potentiel.

Si tous aujourd’hui parlent des banques italiennes, elle avait déjà misé dessus au premier semestre 2013, faisant fi des inquiétudes du marché.

Long/short USA

AB Sicav Select Absolute Alpha
(USD, performance en 2013: +14,8%)

Ce fonds d’actions américaines a la particularité de pouvoir vendre des actions et des indices à découvert. Mais contrairement aux hedge funds classiques, il offre une liquidité quotidienne grâce à son format UCITS luxembourgeois.

Son gérant Kurt Feuerman jouit d’un bon «track record», notamment en termes de positionnement sectoriel. Et cela, même dans les années négatives comme en 2008 où, alors que le marché plongeait de 40%, lui ne cédait que 8%.

Les convertibles

UBAM Convertibles Europe
(EUR, performance en 2013: +13,9%)

Ce fonds d’obligations convertibles est idéal pour les investisseurs qui ont une tolérance au risque modérée mais qui souhaitent une exposition au marché actions européen. Avec une approche «bottom-up», la stratégie du fonds n’est pas «benchmarkée». Sa répartition géographique est concentrée sur le Royaume-Uni (25%), l’Allemagne (19%) et la France (17%). 

Private Equity

Partners Group – Listed Private Equity
(USD, performance en 2013: +30,5%)

Ce fonds qui investit dans les entreprises de private equity traitées en bourse devrait bien performer en 2014 grâce à ses actions sous-jacentes qui font toutes partie du secteur des services financiers.

De plus, les fusions et acquisitions ainsi que les entrées en bourse devraient être soutenues cette année et donc bénéficier pleinement à ce fonds. Il est géré par une équipe de professionnels au bénéfice de connaissances très pointues dans ce marché de niche. 

Nathalie Praz

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."