Bilan

L'appli Credit Suisse pour fortunés couronnée

Au sein de la gamme des services aux clients, les banques rivalisent d'imagination dans la création d'applications mobiles. Une étude menée par «My Private Banking» couronne la version développée par Credit Suisse.
  • L'étude menée par MyPrivateBanking a permis de comparer les appli mobiles offertes par les banques suisses. Crédits: Image: DR
  • C'est l'appli proposée par Credit Suisse à ses clients fortunés qui a obtenu la meilleure note dans cette étude. Crédits: Image: DR
  • Credit Suisse annonce déjà une gamme de services étendus et de nouvelles fonctionnalités grâce aux innovations technologiques pour ses prochaines versions. Crédits: Image: DR

Pour satisfaire les besoins croissants des clients, les spécialistes de la gestion de fortune, banques privées en tête, ont développé une série d'applications pour les mobiles. «My Private Banking» a voulu savoir quelle était l'application la plus adaptée aux besoins de cette clientèle haut de gamme parmi 30 produits pour détenteurs de fortune.

Sur une série de critères permettant de mesurer les principales exigences pour ces clients (disponibilités, fonctions, facilité d’utilisation et sécurité), l'étude a permis de classer les différentes offres. C'est finalement l'offre développée par Credit Suisse qui se classe en tête du palmarès avec 52 points sur un maximum de 60. La Société Générale (49 points) et ABN AMRO (48 points) complètent le podium. Toutes les applications testées ont obtenu des résultats qualifiés de satisfaisant à bon.

Du côté de Credit Suisse, la banque «se réjouit de cette reconnaissance», mais refuse de se satisfaire de l'offre actuelle: «Nous voulons intensifier les développements en ce sens, en élargissant la gamme des services proposés et en tablant sur des innovations techniques. Nous sommes conscients des envies de nos clients pour des services mobiles et nous comptons rester à la pointe dans ce domaine», affirne Thomas Baer, porte-parole de Credit Suisse.

Les versions Android en retard sur les iPhone

Si la facilité d'utilisation (navigation entre les différents menus et les services) est saluée par «My Private Banking», les déclinaisons pour Android restent en retrait par rapport à celles pour iPhone: tous les établissements ont développé une version pour le système d'exploitation Apple, tandis que seuls 70% sont proposés pour la version du système d'exploitation Google.

Les auteurs de l'étude émettent également le regret que les banques privées et les gestionnaires de fortune n'aient pas saisi l’occasion du développement d’une application pour resserrer les liens avec leurs clients. Ils ne fournissent pas la gamme complète de services.

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."