Bilan

L’automobile montre toujours du potentiel

Alors que le Salon de Genève ferme ses portes, les constructeurs affichent des résultats très contrastés. Peut-on vraiment écarter ce secteur qui affiche une croissance de 5% en 2012?

Vu d’Europe, le marché automobile semble très anémique. Le manque de croissance sur le Vieux-Continent a pesé de tout son poids sur un marché très sensible à la conjoncture avec une baisse de 8% en 2012. 

C’est oublier un peu vite que ce secteur a encore énormément de potentiel dans les marchés émergents. La Chine, avec près de 20 millions de nouvelles immatriculations, accède à la première place mondiale. L’Amérique du Sud suit avec des taux de croissance aux alentours de 10%. On comprend aisément que le salut du secteur passera par ces contrées.

C’est sans doute pour cela que les constructeurs en pleine déprime misent sur ces pays pour retrouver des couleurs. 

La française Renault (RNO) a enfin décidé d’attaquer le marché chinois en y créant une usine capable de produire 200 000 véhicules par an, de quoi doper ses ventes qui plafonnaient à 30 000 unités en 2012. Peugeot (UG), qui a écoulé 440 000 véhicules dans l’Empire du Milieu, mise également sur la croissance chinoise pour compenser la baisse de ses ventes (-9% en 2012).

Les marques allemandes avaient déjà anticipé le mouvement puisqu’elles représentent 16% de ce qui est désormais le premier marché mondial avec 20% des ventes. 

Au niveau mondial, les firmes japonaises affichent une forte croissance, après une année 2011 plombée par le séisme et grâce à des aides étatiques destinées à l’achat de véhicules moins polluants. Toyota (7203) retrouve sa place de leader mondial grâce à une hausse de 22% de sa production et Nissan (7201) suit  avec 6%.

Cependant, la firme japonaise, précurseur dans la gamme des crossovers avec son modèle Qashqai, se voit attaquée dans ce secteur par tous ses concurrents qui ne peuvent rester insensibles à la forte croissance de cette gamme qui dépasse désormais le marché des mono-spaces (15% des ventes à eux deux).

Peugeot (UG), Ford (F), Opel (GM), Volkswagen (VOW) et Seat (VOW) arrivent aussi sur ce marché qui semble le nouvel eldorado, là où Dacia (RNO) et BMW (BMW) réalisaient aussi leur plus forte croissance. 

Notons aussi que le marché de la voiture de luxe a réalisé sa meilleure année avec une hausse de 12% pour Audi (VOW) et BMW et de 6% pour Mercedes (DAI) sans parler de Porsche (PAH3) qui explose avec +19%. Ces croissances inespérées ont aussi l’avantage de se réaliser principalement dans les marchés émergents, laissant entrevoir une poursuite de cette embellie pour les années à venir. 

On le voit, tous les constructeurs ne sont pas égaux face à la conjoncture. Ceux qui ont anticipé le marché bénéficient d’avantages concurrentiels indéniables dans ce marché en constante évolution.

Conseil nº1

Porsche

Code: PAH3

Cours: 63,5 €

Objectif: 80 € (+25%)

Les meilleurs résultats du secteur, avec des hausses sur tous les continents, y compris en Europe (+13%) et particulièrement en Asie (+24%, dont +28% en Chine). De plus, le rachat par VW, qui détient déjà 49% du capital, est toujours d’actualité et pourrait bientôt se finaliser.

Conseil nº2

BMW

Code: BMW

Cours: 72,5 €

Objectif: 90 € (+25%)

Malgré un ralentissement enregistré sur le Vieux-Continent, le groupe parvient à maintenir sa croissance à 12% grâce surtout à son développement en Asie (+35%). Avec une gamme très recherchée, la firme bavaroise est donc idéalement placée pour continuer sa progression.

Conseil nº3

Daimler

Code: DAI

Cours: 45,8 €

Objectif: 54 € (+20%)

Le propriétaire de Mercedes est un peu en retrait par rapport à ses concurrents directs. La marque compte sur son modèle CLA pour rajeunir une image jugée vieillotte et va réorganiser son réseau chinois où elle a passablement souffert de la concurrence que se livraient ses deux distributeurs.

Conseil nº4

Toyota

Code: 7203

Cours: 4910 yens

Objectif: 5400 yens (+10%)

Le constructeur japonais retrouve sa place de leader mondial. Il devrait se rapprocher des 10 millions de véhicules vendus pour 2013 (+3%). Il profite des aides gouvernementales japonaises et de la confiance retrouvée des consommateurs après plusieurs rappels de modèles.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."