Bilan

L'étonnant profil de l'inventeur très discret du Bitcoin

Alors qu'il revient au papier, Newsweek publie une longue enquête à la recherche du fondateur du Bitcoin. Le magazine américain l'a retrouvé dans la banlieue de Los Angeles, loin des profils habituels de pionniers de la technologie.
  • Satoshi Nakamoto serait, selon Newsweek, le fondateur du Bitcoin. Mais l'intéressé reconnait avoir joué un rôle avant de démentir.

    Crédits: Image: Photo via Photobucket.com via Satoshi Nakamoto (Wagumabher)
  • Dorian Satoshi Nakamoto est né en 1949 au Japon et a émigré aux USA en 1959 avec sa famille.

    Crédits: Image: Damian Dovarganes/Keystone
  • L'homme, physicien de formation, a travaillé pour de grands groupes industriels et pour l'armée américaine.

    Crédits: Image: Damian Dovarganes/Keystone
  • Il vit désormais dans un modeste logement de la banlieue de Los Angeles.

    Crédits: Image: Damian Dovarganes/Keystone
  • Après avoir reconnu pour Newsweek avoir joué un rôle dans la naissance du Bitcoin, l'homme nie désormais tout lien avec la monnaie virtuelle.

    Crédits: Image: Damian Dovarganes/Keystone
  • Le domicile du fondateur du Bitcoin a rapidement été dévoilé par Newsweek.

    Crédits: Image: Frederic J. Brown/AFP
  • L'homme s'est rapidement rendu auprès de l'agence AP afin d'accorder un entretien dans lequel il nie son rôle dans le Bitcoin.

    Crédits: Image: Frederic J. Brown/AFP

Le dernier classement Forbes a mis en exergue la progression des personnalités issues de la technologie et du web. De nombreux programmateurs ont débuté dans leur garages avant de devenir CEO de grands groupes et de faire fortune. Pourtant, certains présentent un profil atypique et ne semblent pas vouloir faire fortune avec leurs inventions. La chose est d'autant plus étonnante quand l'invention en question est justement une monnaie. Pourtant, c'est l'attitude que semble avoir adoptée Satoshi Nakamoto (ou Dorian Satoshi Nakamoto), qui, selon Newsweek, serait le véritable fondateur du Bitcoin.

Alors que la monnaie virtuelle traverse une série de tempêtes avec la fermeture de la plateforme MtGox ou le décès de la directrice d'un autre site d'échange, la question des origines demeurait intacte jusqu'à présent. Pour de nombreux observateurs, le nom de Satoshi Nakamoto n'aurait en réalité été qu'un pseudonyme pour camoufler un collectif de programmateurs japonais qui aurait créé le Bitcoin en 2009. Newsweek n'a pas voulu s'arrêter là et sa rédaction a mené l'enquête.

Un potentiel créateur très discret

C'est dans la banlieue de Los Angeles que les reporters américains ont retrouvé un certain Dorian Satoshi Nakamoto, ex-physicien américain de 64 ans né au Japon et ayant émigré aux Etats-Unis avec ses parents en 1959. Titulaire d'un diplôme de physique de l'université polytechnique de Californie, il a travaillé sur des dossiers sensibles pour de grands groupes industriels et pour l'armée américaine. L'homme, père de six enfants, vit toutefois en quasi-ermite dans un modeste logement de la banlieue de LA, selon Newsweek.

C'est ainsi que l'homme a refusé dans un premier temps de donner suite aux sollicitations et demandes d'entretien des journalistes du magazine. Lorsque ceux-ci, insistants, se sont présentés à sa porte, il a même appelé la police pour que sa vie privée soit préservée. Finalement, il a daigné accorder quelques mots aux journalistes, sans reconnaître et encore moins revendiquer la paternité du Bitcoin: «Je ne suis plus impliqué dans cette histoire et je ne peux pas en discuter. C'est dans les mains d'autres personnes, ce sont eux qui sont en charge maintenant», a-t-il concédé.

Pour obtenir davantage d'informations, Newsweek s'est donc tourné vers ses proches, un peu plus loquaces. «Il y a eu un blanc complet dans sa vie pendant un moment. Vous ne serez jamais en mesure de le contacter, il niera tout. Il n'admettra jamais qu'il a lancé le bitcoin», glisse Arthur Nakamoto, un de ses frères. Sa fille Ilene Mitchell explique quant à elle que son père a une personnalité «très méfiante vis à vis de toute interférence gouvernementale», ce qui expliquerait son envie de rester extrêmement discret. Mais aucun n'affirme toutefois avec certitude que l'homme est réellement l'inventeur du Bitcoin. D'ailleurs, aucun n'aurait pu assister au processus créatif: le physicien est séparé de sa femme et n'a plus vu ses enfants depuis plusieurs années.

Mises en cause et démenti

Discret mais aussi modeste. Fondateur du Bitcoin, Dorian Satoshi Nakamoto a aussi été le premier à «miner» (fabriquer en la codant) cette monnaie. Et l'envolée du cours de la devise virtuelle entre sa création en 2009 et aujourd'hui l'a assis sur une fortune potentielle de 400 millions de dollars. Mais son train de vie est à des années-lumière de ce que ce pactole lui permettrait de vivre. Rejet d'une création qui l'a dépassé? Envie de se tenir à l'écart du cirque médiatique et des polémiques nées de l'ampleur prise par le mouvement? Crainte des interférences des gouvernements et des banques centrales? Selon Newsweek, la discrétion de Dorian Satoshi Nakamoto pourrait aussi s'expliquer par une santé fragile: il aurait lutté contre un cancer de la prostate et subi une attaque cardiaque.

Dès que l'information est sortie, de nombreux médias sont allés à la rencontre de l'homme à son domicile, l'assaillant de questions.

 

Mais dans le même temps, l'univers des spécialistes a émis des doutes: Forbes affirme que l'homme n'avait jamais entendu parler du Bitcoin avant début février; d'autres dénoncent une enquête bâclée et affirment que le seul patronyme ne peut être retenu comme un indice fiable, d'autant plus qu'il existe des centaines de Satoshi Nakamoto aux Etats-Unis (le prénom et le nom sont très répandus dans la communauté d'origine nippone). Et le coup de grâce vient de l'intéressé lui-même qui, s'il s'est montré peu disert avec l'équipe de Newsweek et a plus ou moins reconnu un rôle décisif dans le processus Bitcoin, a accordé un long entretien à l'agence AP dans lequel il nie être le créateur de la monnaie.

 

De son côté, Newsweek maintient pour le moment sa version et continue d'affirmer que le retraité californien est bien le créateur du Bitcoin.

 

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."