Bilan

L'euro doit encore baisser ou disparaître

D’Athènes à Madrid, les économies du Sud doivent renouer avec la compétitivité pour que la croissance redémarre. «Le taux de change doit reculer à un niveau qui permette aux exportateurs de contribuer massivement à la croissance et où le prix des actifs (immobilier, Bourse: ndlr) soit très bon marché pour les étrangers.» Pour que ces pays trouvent ce second souffle, Charles Gave estime que l’euro devra plonger en dessous de 1,1 dollar, point d’équilibre en termes de parité de pouvoir d’achat entre l’Europe et les Etats-Unis.

Cet effritement ne resterait pas sans conséquence dans les pays nord européens. Des pays qui, soit dit en passant, n’ont pas besoin d’une monnaie faible au plan économique. «Leurs exportations connaîtraient alors un boom sans précédent et leurs marchés actions grimperaient fortement.» Mais l’inflation risquerait aussi d’exploser, car avec la crise grecque, la BCE devra maintenir longtemps ses taux d’intérêts très bas.

Charles Gave entrevoit une solution alternative au plongeon de l’euro: «Les gouvernements européens décident que l’euro était une mauvaise idée et qu’il est temps de revenir aux monnaies nationales.» Un scénario envisagé par d’autres vétérans des marchés qui ont survécu aux crises successives depuis 1987, tels les financiers Dennis Gartmann ou Sudeep Singh. Même avec ce scénario, la Grèce et les autres pays en difficulté seraient contraints de restructurer leurs dettes, ne les remboursant que partiellement. «Dans un premier temps, cela amènerait de la volatilité, puis la menace d’un défaut disparaîtrait.»

L’horizon s’éclaircirait pour l’Europe. «L’argent affluerait, attiré par des pays ayant retrouvé une vraie capacité à offrir des avantages compétitifs et non plus sur la base du diktat monétaire de Francfort et des technocrates de Bruxelles.» L’Europe s’engagerait sur un chemin de la croissance similaire à celui qu’a connu l’Asie après la crise de la fin des années 1990.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."